source - http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=115 -



"Laïcité : liberté, égalité ?"
Un texte de Zahra Ali, lycéenne musulmane

5 janvier 2004

J’ai découvert ce texte sur le site "Les mots sont importants" et je pense qu’il mérite d’être lu largement.



Texte de présentation sur le site :

Zahra Ali, lycéenne portant le foulard, et élue au Conseil de la vie lycéenne de Rennes, fait part dans ce texte de son expérience du rejet, et des raisons de fond qui la poussent à refuser la loi qui est anoncée et qui vise à interdire le port de signes religieux "ostensibles" dans les établissements scolaires.

L’instruction doit être ouverte à tous sans aucune distinction, l’école doit enseigner le respect et être elle-même respectueuse. Il est inadmissible qu’une loi puisse légitimer l’exclusion de jeunes filles de l’école laïque et républicaine pour la simple raison qu’elles portent un signe exprimant leur conviction. La loi de 1905 garantit avant tout " la liberté de conscience " (article 1), par conséquent une neutralité restrictive comme celle proposée par le gouvernement, à savoir l’interdiction de tous signes distinctifs exprimant une conviction politique ou religieuse aux élèves, n’est pas une application juste et égalitaire du principe de laïcité. Bien au contraire, accepter tous les élèves y compris ceux qui arborent des signes religieux, c’est aussi faire preuve de neutralité.

Suite de l’article




Source - http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=115 -