logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Allaitement et Contraception
- Touche pas à ma grossesse ! (Contraception : Questions/ Réponses 104)
- Allaitement et pilule du lendemain (Contraception : Questions/Réponses 91)
- Migraine avec aura et contraception (Contraception : Questions/Réponses 87)
- IVG et attente d’une grossesse (Contraception : Questions/Réponses 85)
- Préservatif, MST et Contraception (Contraception : Questions / Réponses 84)
- Pourquoi utilise-t-on tant Minesse et Mélodia chez les adolescentes ? (Contraception : Questions/Réponses 79)
- La pilule est-elle dangereuse pour le foetus ? (Contraception : Questions/Réponses 71)
- Est-il dangereux de prendre la pilule quand il existe des antécédents familiaux de cancer du sein ? (Contraception : Questions / Réponses 58)
- Peut-on continuer à utiliser Jasmine après 45 ans ? (Contraception : Questions / Réponses 54)

Anneau Contraceptif
- Témoignage sur Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 105e et dernier)
- Pour ou contre la vaccination anti-HPV ? (Contraception : Questions/Réponses 96)
- Malade avec Nuvaring ? (Contraception : Questions/Réponses 88)
- Implant ou DIU : que choisir ? (Contraception : Questions/Réponses 81)
- Pourquoi le DIU Sertalia est-il toujours en vente ? (Contraception : Questions / Réponses 53)
- L’anneau vaginal : avantages et inconvénients

DIU : Retrait
- HPV et désir de grossesse (Contraception : Questions/Réponses 94)
- Premiers rapports sexuels sans préservatifs (Contraception : Questions/Réponses 83)

DIU Mirena
- Pilule, glaucome et migraine (Contraception : Questions/Réponses 99)
- Fibrome et saignements (Contraception : Questions/Réponses 98)
- Qui pose les implants ? (Contraception : Questions/Réponses 97)
- Fertilité et maladie de Crohn (Contraception : Questions/Réponses 95)
- A quelle vitesse les spermatozoïdes grimpent-ils ? (Contraception : Questions/Réponses 93)
- Le Norlevo est-il dangereux pour une grossesse en cours ? (Contraception : Questions/Réponses 80)
- Peut-on avoir des règles tout en étant enceinte ? (Contraception : Questions/Réponses 78)
- Millepertuis et Mirena (Contraception : Questions/Réponses 77)
- Comment traiter des règles abondantes d’un DIU au cuivre ? (Contraception : Questions/Réponses 72)
- L’ovulation peut-elle VRAIMENT être déclenchée par un rapport sexuel ? (Contraception : Questions/Réponses 70)

Fécondité et Contraception
- Que faire quand on est un homme et porteur du HPV ? (Contraception : Questions / Réponses 74)
- Pilule et accident vasculaire cérébral (Contraception : Questions/Réponses 68)
- Pilule en continu et pertes blanches (Contraception : Questions/Réponses 67)
- Quelle pilule peut-on prendre en continu ? (Contraception : Questions/Réponses 66)
- Pilule et migraine (Contraception : Questions / Réponses 62)
- L’androcur peut-il être utilisé comme seule contraception ? (Contraception : Questions / Réponses 61)
- Une grossesse qui survient juste après l’arrêt de la pilule est-elle une grossesse à risque ? (Contraception : Questions / Réponses 59)
- Quand arrêter la pilule prise en continu pour avoir des règles ? (Contraception : Questions / Réponses 51)

Jasmine

Pathologies et Contraception
- Contraception et endométriose (Contraception : Questions/Réponses 86)
- DIU et Streptocoques B (Contraception : Questions/Réponses 76)
- Est-ce que toutes les femmes sont de mauvaise humeur quand elles ont leurs règles ? (Contraception : Questions/Réponses 75)
- Après une IVG, quand faut-il commencer sa pilule ? (Contraception : Questions / Réponses 65)
- Quand et comment doit-on se faire examiner les seins ? (Contraception : Questions/Réponses 64)
- Est-il possible de se retrouver enceinte en prenant la pilule ? (Contraception : Questions / Réponses 60)
- Si l’un de vos parents a fait une phlébite ou une embolie pulmonaire, ne prenez pas de pilule contenant des estrogènes !!! (Contraception : Questions / Réponses 57)
- Que faire en cas d’oubli d’une pilule progestative ? (Contraception : Questions / Réponses 56)

Contraception et gynécologie >


Absence de règles avec Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 92)
Article du 25 décembre 2006

Les sujets abordés cette semaine :
- Pas de règles sous Nuvaring
- Jasmine et l’acné...
- Allaitement et erreur de pilule
- Contraception après phlébite
- DIU incrusté dans l’utérus
- Fertilité à 54 ans


- Pas de règles sous Nuvaring

J’ai une question au sujet de Nuvaring, dont je n’ai pas trouvé la réponse sur votre site, ni d’ailleurs sur d’autres sites. J’essaye cette pilule depuis deux mois après plusieurs années sans pilule.
Le premier mois ou l’anneau a été en place j’ai eu des saignements réguliers (normaux m’a dit ma gynéco), lors du retrait de l’anneau je n’ai pas eu de règles.
J’ai replacé un anneau après une semaine sans, anneau que j’ai retiré après 3 semaines en place.
Je suis donc dans la période ou je devrais avoir mes règles, or je n’ai eu que quelques saignements.
Ma question est : est ce normal de n’avoir pratiquement plus de règles sous
Nuvaring ?

Autre impact, pas désagréable du tout : mes règles étaient très douloureuses (dû possiblement au fait que j’ai une légère endométriose, et comme je n’ai plus de règles, je n’ai plus de douleurs.
Malgré tout, j’étais quand même habituée à être réglée, ce qui me fait l’impression bizarre que mon corps ne fonctionne pas bien, impression qui sera vite oubliée si
Nuvaring est une solution à mes douleurs.
A.

En dehors d’une grossesse, il peut arriver, avec Nuvaring comme avec une pilule classique, puisque en dehors du mode d’administration, l’effet est le même, qu’une utilisatrice n’ait pas de règles après un mois ou deux d’utilisation. Et le mécanisme est le même que pour la disparition des douleurs liées à votre endométriose : la prescription d’une contraception hormonale est la thérapeutique de l’endométriose... Cela étant, règles ou pas, ne prolongez surtout pas le délai entre deux anneaux : remettez le au bout d’une semaine d’arrêt, au plus, afin que son effet contraceptif soit maintenu.



- Jasmine et l’acné...

Je me permets de prendre quelques minutes de votre temps avec la prétention de répondre à l’une de VOS questions (enfin je l’espère) ! En effet, dans vos pages internet, on vous pose souvent la question du lien entre la pilule Jasmine et la diminution de l’acné, lien qui n’a pas lieu d’être selon vous. Dans un de vos articles, vous vous posez cette question en réponse à une dame :
"Jasmine n’est pas du tout conçue pour soigner l’acné. (Où votre gynéco est-il allé chercher ça, je l’ignore... d’autant que vous n’êtes pas la première à me le dire !)"
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=92

Je pense avoir pour vous un élément de réponse : Sur le site "officiel" de Yasmin (suisse) on peut relever dans la rubrique "propriétés/emploi thérapeutique" :

"Grâce à ses propriétés, Yasmin est un contraceptif spécialement indiqué pour les femmes souffrant d’acné et de séborrhée (formation excessive de sébum par la peau)."
http://www.yasmin.ch/pages/index.cfm?dom=3&rub=40

C’est peut-être la source du mal entendu...
R.

Oui, vous avez mis le doigt sur quelque chose, à savoir que le fabriquant fait passer des notions qui ne figurent pas nécessairement dans les indications officielles (agréées) d’un médicament. D’où l’utilisation "élargie" d’une pilule comme Jasmine qui, après avoir été promue comme "pilule qui fait maigrir" l’a été ensuite comme "pilule pour l’acné"...



- Allaitement et erreur de pilule

Je viens d’avoir mon retour de couche ce matin et ni une ni deux, j’ai repris ma première pilule... sauf que je n’ai pas pris la bonne plaquette : j’ai pris Minesse (il m’en restait d’avant ma grossesse) au lieu de Cérazette qui m’avait été prescrite pour l’allaitement ! J’allaite toujours... qu’est ce que je fais... ??? Est-ce que je peux quand même allaiter ma puce aujourd’hui ? J’espère car elle ne prend pas le biberon... Quelle nouille !
Quand je reprendrai
Minesse, est-ce que c’est gênant d’avoir une pilule en moins sur la plaquette ?
I.

Pas de souci. Vous pouvez allaiter votre puce. Ce qui m’étonne un peu c’est qu’on vous ait dit d’attendre le retour de couches pour commencer Cérazette... ou bien n’ai-je pas compris ?
Mais :

1° prenez quand même le comprimé de Cérazette aujourd’hui (ça ne va pas augmenter la dose d’hormones de manière importante, car Minesse est peu dosée) et continuez avec Cérazette tant que vous allaiterez.

2° allaitez votre bébé sans crainte

3° lorsqu’elle sera sevrée (comment la blâmer de préférer le sein, franchement), Cérazette sera tout de même efficace, mais si vous voulez être moins contrainte, faites vous poser un implant (la même hormone que Cérazette) ou un DIU... Vous pourrez arrêter Cérazette le jour où l’un ou l’autre seront insérés, ou bien prendre le relais directement avec Minesse si vous préférez. Et, non, le fait qu’il manque un comprimé n’aura pas d’importance.



- Contraception après phlébite

J’ai 27 ans et je viens d’apprendre que je suis atteinte de thromboses sur 4 veines profondes du mollet ainsi que d’une phlébite superficielle (laquelle a permis, par la très vive douleur générée, de persuader mon médecin de me prescrire des examens et notamment un écho doppler car jusqu’à présent mes douleurs au mollet depuis 3 mois après un long voyage en bus avaient été identifiées comme une sciatique !). Je suis actuellement sous traitement anticoagulant curatif pour 1 mois.

Quelques semaines auparavant ma gynécologue, sur ma demande, m’avait prescrit Mélodia, suite à des problèmes de syndrome prémenstruel dus à Jasmine. Je précise qu’elle m’avait bien demandé quels étaient mes antécédents familiaux en terme de maladies cardio-vasculaires ou veineuses et qu’il n’y a rien à signaler dans ma famille. Je précise également que j’ai eu un accident de la route il y a 7 ans au cours duquel j’ai eu une triple fracture du fémur droit (mes phlébites concernent également la jambe droite) et que j’ai subi une chirurgie orthopédique lourde (plaques, vis) retirées 1 an après (cela dit, je ne sais pas si les conséquences d’une opération se répercutent si loin dans le temps).

Pour en venir au fait, j’ai demandé à ma gynécologue de me conseiller une contraception adaptée à mon problème. Elle m’a conseillé Cérazette, et nous avons également parlé du DIU au cuivre qu’elle pose fréquemment sans problème sur des femmes nullipares (ce qui est mon cas). Cependant selon elle, les inconvénients du DIU, à savoir le risque d’augmentation du volume des règles pourraient s’avérer dangereux en cas de récidive de phlébite et donc de traitement anticoagulant car cela pourrait générer une hémorragie.

J’aurais souhaité votre avis sur la question, sachant que j’attends de bénéficier d’un bilan hématologique complet pour le mois de février avant d’opter pour un choix définitif de contraception.
Je précise également que pour l’instant, je me sens mieux sans pilule et que si c’était possible, j’opterais plus volontiers pour une contraception sans hormones.
J.

Si spontanément (en dehors de toute contraception) vos règles ne sont pas abondantes (et durent 4 à 5 jours tout au plus), vous pouvez parfaitement opter pour un DIU au cuivre (plutôt un UT 380 qu’un MLCU ou un Gynelle, car ces deux derniers font saigner plus). Les anticoagulants n’ont pas d’effet sur les règles car ce qui est évacué pendant les règles, ce sont des tissus riches de sang, mais pas du sang pur. Il m’arrive ainsi de poser des DIU à des femmes ayant un trouble de la coagulation (qui fait saigner). Si votre gynéco est inquiète, elle peut aussi vous poser un DIU Mirena, qui lui aura plutôt tendance à diminuer les saignements menstruels.

On peut aussi le poser aux nullipares, il suffit pour cela de vous prescrire des anti-inflammatoires deux heures avant et, si le col (l’entrée) de votre utérus est vraiment très étroit (ça arrive) de vous prescrire une prostaglandine (votre gynéco sait ce que c’est) pour le dilater un peu. Mais pour ma part il m’arrive régulièrement de poser des Mirena à des femmes nullipares ou à des femmes ayant seulement accouché par césarienne (et dont le col est donc étroit) sans difficulté et sans recourir aux prostaglandines. A noter que le Mirena contient un progestatif (comme Cérazette) mais a moins d’effets secondaires, car son action hormonale est le plus souvent locale, sur l’utérus seulement.
Bref, si vous veniez me voir en consultation, je vous proposerais l’un et l’autre et je vous laisserais choisir...



- DIU incrusté dans l’utérus

Mardi dernier je suis allée chez mon gynéco pour remplacer mon stérilet qui avait déjà 7 ans. Après avoir tenté de le retirer j’ai dû aller d’urgence à l’hôpital car mon stérilet s’est cassé dans mon utérus. Le médecin de l’hosto m’a informé que la pointe de mon stérilet s’est incrustée dans mon utérus et j’ai dû être anesthésiée pour qu’on essaie de me retirer le morceau qui était incrusté. Mais ça n’a pas marché ! Quand je me suis réveillée le médecin m’a dit qu’il n’était pas possible de me l’enlever mais que ce n’était pas trop grave et que il ne devrait pas y avoir de complications.

Comme j’étais encore un peu endormie je me suis contentée de ses pauvres informations mais depuis que j’ai retrouvé mes esprits je suis angoissée. Comment est ce morceau ? N’existe-t-il pas de risque de cancer ou autres problèmes de santé ? Puis-je croire comme m’a dit ce médecin que je pourrai avoir encore des enfants ? Et ma vie sexuelle ? Et puis-je mettre un autre stérilet ? (car je ne supporte pas la pilule et je suis pas vraiment une adepte du préservatif). J’ai une consultation chez mon gynéco la semaine prochaine et il m’en dira certainement plus. Pourtant j’aimerais en savoir un peu plus et je compte sur vous pour m’éclairer...
A.

Les DIU (stérilets) sont en plastique et mesurent moins de 3 cm de long. S’il en reste un fragment dans la paroi de l’utérus, il est probablement très petit et il ne présente pas de danger, effectivement (pas plus que pendant les 7 années pendant lesquelles vous l’avez porté). Il n’y a pas de risque de cancer. Vous pouvez vous faire reposer un autre DIU. Vous pouvez aussi avoir des enfants quand vous voulez. Et ça n’a pas de raison d’influer sur votre vie sexuelle.

Demandez à votre gynéco de vous montrer un DIU (si vous n’en avez pas vu), vous verrez que c’est tout petit, et que même si un fragment n’a pas pu être retiré (probablement parce qu’il est très petit), ça ne peut pas vraiment avoir d’effet sur votre santé.



- Fertilité à 54 ans

J’ai pris la pilule pendant 25 ans après la naissance de mon deuxième enfant. Sur le conseil de mon gynéco, à 53 ans je l’ai arrêtée. Maintenant à 54 ans j’ai des règles très variables (tous les 2 ou 3 mois) Est ce que je peux tomber encore enceinte ??
R.

Tant que vous êtes réglée, le risque existe. Vous pouvez par prudence demander à votre médecin de vous prescrire une pilule progestative, Microval, qui se prend chaque jour et ne présente pas de danger après 50 ans, et qui vous évitera une grossesse... Ca ne masquera pas l’arrêt de vos règles quand vous serez ménopausée.

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé