logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Diane 35 / Holgyème
- DIU et épilepsie (Contraception : Questions/Réponses 103)
- Pilule, glaucome et migraine (Contraception : Questions/Réponses 99)
- A quelle vitesse les spermatozoïdes grimpent-ils ? (Contraception : Questions/Réponses 93)
- Ce que la patiente dit, ce que le gynécologue entend...
- Millepertuis et Mirena (Contraception : Questions/Réponses 77)
- La pilule est-elle dangereuse pour le foetus ? (Contraception : Questions/Réponses 71)
- L’ovulation peut-elle VRAIMENT être déclenchée par un rapport sexuel ? (Contraception : Questions/Réponses 70)
- Pilule et migraine (Contraception : Questions / Réponses 62)
- L’androcur peut-il être utilisé comme seule contraception ? (Contraception : Questions / Réponses 61)

DIU au Cuivre
- Fertilité et maladie de Crohn (Contraception : Questions/Réponses 95)
- Préservatif, MST et Contraception (Contraception : Questions / Réponses 84)
- Comment traiter des règles abondantes d’un DIU au cuivre ? (Contraception : Questions/Réponses 72)
- Que faire en cas d’oubli d’une pilule progestative ? (Contraception : Questions / Réponses 56)
- La pilule du lendemain est-elle dangereuse pour l’organisme ? (Contraception : Questions / Réponses 52)

Grossesse sur DIU
- Les DIU ("stérilets") provoquent-ils des GEU (grossesses extra-utérines) ? Mise au point.
- Allaitement et pilule du lendemain (Contraception : Questions/Réponses 91)

Implant Contraceptif
- Témoignage sur Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 105e et dernier)
- Touche pas à ma grossesse ! (Contraception : Questions/ Réponses 104)
- Un bébé à 44 ans ? (Contraception : Questions/Réponses 101)
- Peut-on abîmer son implant ? (Contraception : Questions/Réponses 100)
- Fibrome et saignements (Contraception : Questions/Réponses 98)
- Qui pose les implants ? (Contraception : Questions/Réponses 97)
- Pour ou contre la vaccination anti-HPV ? (Contraception : Questions/Réponses 96)
- Désir de grossesse et gynéco terroriste (Contraception : Questions/Réponses 90)
- Malade avec Nuvaring ? (Contraception : Questions/Réponses 88)
- Taille de DIU et taille de l’utérus (Contraception : Questions/Réponses 82)

Libido et Contraception

Ménopause
- HPV et désir de grossesse (Contraception : Questions/Réponses 94)
- Premiers rapports sexuels sans préservatifs (Contraception : Questions/Réponses 83)
- Pilule en continu et pertes blanches (Contraception : Questions/Réponses 67)
- Une grossesse qui survient juste après l’arrêt de la pilule est-elle une grossesse à risque ? (Contraception : Questions / Réponses 59)

Stérilisation
- IVG et attente d’une grossesse (Contraception : Questions/Réponses 85)
- Désir de Grossesse après IVG (Contraception : Questions/Réponses 73)

Contraception et gynécologie >


Grossesse sur DIU (Contraception : Questions/Réponses 89)
Article du 1er novembre 2006

Les sujets abordés cette semaine :
- Grossesse sur DIU
- Tarifs en gynécologie
- Durée d’efficacité d’un implant
- Règles sous pilule à l’approche de la ménopause
- Le DIU au cuivre pour retrouver sa libido ?
- Stérilisation
- Holgyème, acné et libido


- Grossesse sur DIU

Je viens de découvrir ma grossesse de 3 semaines malgré mon stérilet (Sertalia) remplacé il y à 1 an. L’oeuf semble bien implanté mais je recherche des informations concernant les risques éventuels d’un tel début de grossesse : malformations ou autres ; le cuivre n’est-il pas toxique pour l’embryon ?
A.

Je suis désolé de ce qui vous arrive car j’imagine que cette situation doit être angoissante pour vous. Le cuivre, en lui-même n’est pas toxique pour l’embryon (s’il l’était, la grossesse n’aurait pas pris...), mais il est préférable de retirer le DIU dès que possible quand on veut poursuivre la grossesse car le risque de fausse couche spontanée (au 1er trimestre) ou d’accouchement prématuré (au 3e trimestre) est plus élevé si le DIU reste en place.

Cela dit, s’il n’est pas possible de le retirer, il faut savoir aussi que toutes les grossesses qui s’interrompent spontanément au 1er trimestre ne le font pas "à cause" du DIU : une fausse couche spontanée peut parfaitement être due à la non viabilité de l’embryon, ce qui se voit souvent chez des femmes qui sont enceintes hors de toute contraception ; et aussi que la grossesse peut parfaitement se poursuivre sans encombre malgré la présence du DIU.



- Tarifs en gynécologie

Quel est le prix normal d’une consultation gynécologique pour un frottis ? J’ai essayé de me renseigner un peu partout mais je me suis butée contre un manque de transparence quant au prix pratiqués... J’ai appelé différents cabinets gynécologiques qui m’ont donnée un prix en moyenne de 70€ + 18€ de laboratoire. N’est-ce pas un peu excessif ou est-ce un prix normal ?
L.

Vous posez une question très importante, qui révèle le malaise de la gynécologie en France. En principe, le tarif d’un frottis est inclus à l’intérieur du tarif de consultation. Mais le tarif de consultation est plus ou moins élevé selon les gynécologues, surtout si ceux-ci sont en "secteur II" (honoraires libres) et font payer des fortunes, avec ou sans frottis. Ce qui est scandaleux.

Un conseil : allez consulter un médecin généraliste (beaucoup font des frottis) ou allez au Planning Familial de votre ville, ou au centre de planification de l’hôpital le plus proche. On vous y fera un frottis au prix d’une consultation normale : entre 23 et 27 euros.
Et ne faites pas faire de frottis plus d’une fois tous les 3 ans, ça ne sert à rien (sauf si le frottis présente des anomalies, auquel cas il faut le refaire au bout de quelques mois)



- Durée d’efficacité d’un implant

Je me suis fait poser un implant Implanon en janvier 2002, retrait logique janvier 2005, mais voila : je n’y ai plus pensé, trop pratique. J’ai deux filles, j’envisage le 3ème. L’implant est-il encore efficace, faut t-il l’enlever ?
S.

En principe, son efficacité est désormais minime. Il est évidemment préférable de l’enlever (pour être sûre), mais au bout de plus de 4 ans, ça m’étonnerait qu’il soit encore efficace, sauf si vous pesez moins de 50 kilos depuis très longtemps. (Plus le poids est bas, plus il est efficace longtemps). Si vous avez un cycle régulier (des règles tous les mois), alors que vous n’en aviez pas entre 2002 et 2005, il est très probable que l’implant n’agit plus. Par ailleurs, il n’y a pas plus de risque à le garder en place indéfiniment qu’il n’y en avait à le porter 3 ans. C’est un plastique inerte. Il est conçu pour n’entraîner aucune complication lorsqu’il est inséré sous la peau.



- Règles sous pilule à l’approche de la ménopause

Les femmes qui prennent la pilule n’ont pas de vraies règles ; leurs saignements ne sont pas le signe qu’il y a eu ovulation. Alors, connaissent-elles une diminution, puis une disparition des règles à l’approche de la ménopause ?
F.

Tant que les femmes prennent la pilule (ce qui est possible chez les femmes de plus de 40 ans qui n’ont pas de contre-indication), elles ont des fausses règles, qui sont des saignements induits par l’arrêt de la pilule. C’est d’ailleurs ce qui se passe aussi pour les femmes ménopausées qui prennent un traitement substitutif, composé des mêmes substances que la pilule (mais sous des dosages différents) : estrogènes en "patch" et progestatifs en comprimés.

Quand une femme ménopausée veut prendre un traitement substitutif, on lui fait d’ailleurs la proposition de le prendre en continu ou de manière intermittente - 3 semaines de prise, 1 semaine d’arrêt. Dans le deuxième cas, elle a des "règles". Mais la plupart des femmes qui sont dans ce cas n’ont pas du tout envie d’en avoir, et elles le prennent en continu...



- Le DIU au cuivre pour retrouver sa libido ?

Je prends la pilule depuis maintenant 6 ans (Diane 35 puis Maeva puis re-Diane 35), et mon pharmacien m’a conseille d’aller voir mon médecin pour changer de pilule, car il semblait qu’elle ne soit pas totalement appropriée dans mon cas, la période de l’adolescence étant révolue et donc plus d’acné (enfin je ne sais pas puisque je n ai jamais arrêté la pilule depuis). De plus, ma libido s’est complètement modifiée et ce, dans le mauvais sens. Aujourd’hui, je suis retournée voir mon médecin qui m’a prescris une autre pilule : Biogaran (Gestodène = 0,075mg et Ethinylestradiol = 0,02mg).

Est ce que le changement de pilule peut modifier ou du moins permettre de retrouver une libido normale ? Quelle substance dans une pilule fait baisser la libido ? Est-ce une question d’équilibre d’hormones ? Ne peut on pas les analyser avant de prescrire ces pilules ?

J’ai lu dans vos réponses que le DIU au cuivre peut permettre de retrouver une libido normale, peut être est-ce une bonne solution d’autant plus que je fume, que ma mère a eu un cancer du sein (mon père a eu les artères bouchées) et que mes deux parents font de l’hypertension artérielle ? Moi, je n’en ai pas (ou du moins je crois) mais je fais de la tachycardie.
Je ne comprends pas que ma gynéco ne m’en ait pas parlé, est-ce à cause de mon âge (22 ans) ?
J.

Il est très possible que vous retrouviez une libido normale ou presque avec cette nouvelle pilule. Ce n’est pas une question d’équilibre hormonal, mais de sensibilité du cerveau aux substances contenues dans les pilules. Cette sensibilité est différente d’une femme à une autre (comme la sensibilité au froid ou à la chaleur) ce qui explique que pour une même pilule, certaines femmes soient gênées, pas d’autres.

Si vous restiez gênée dans votre libido, un DIU au cuivre serait indubitablement une solution. La difficulté sera de trouver un gynéco qui accepte de vous le poser.
C’est peut-être effectivement pour ça que votre gynéco ne vous l’a pas proposé.

Si vous optiez pour un DIU, les modèles adaptés aux femmes sans enfant sont le UT 380 short et le NT 380 short. Ne vous faites pas poser d’autres DIU que l’un de ces deux là.



- Holgyème, acné et libido

Mon souci qui me pousse à vous écrire concerne ma contraception qui est Holgyème. J’ai commencé à prendre cette pilule il y a déjà 4 ans (j’ai 25 ans), du fait de son action sur l’acné. Je n’ai pas une acné sévère sur le visage mais sur le haut du dos et de la poitrine si, et comme vous pouvez l’imaginer c’est très désagréable. La prise de cette pilule m’a permis de régler ce problème. Cependant, cela fait déjà quelques temps que j’aimerais arrêter et trouver une autre contraception mais aucun gynéco n’a réussi à m’informer convenablement sur les différentes possibilités et surtout sur un traitement efficace de l’acné.

L’année dernière j’ai donc arrêté de prendre cette pilule mais l’acné est revenue au bout de quelques mois et donc j’ai dû recommencer. Par ailleurs, en ce moment je l’ai arrêtée aussi mais pour d’autres raisons (je voudrais voir s’il y a un effet sur ma libido)
Ma question est : Pourriez vous me conseiller sur un autre traitement aussi efficace (!!!!!) contre l’acné qui me permettrais d’arrêter cette pilule ?
Et aussi pourriez vous me dire s’il y a un effet sur la libido car l’année dernière lorsque j’ai arrêté Holgyème je n’ai jamais eu autant de désir et d’excitation de ma vie.
R.

En fait, toutes les pilules "estrogéniques" (par exemple Cilest ou Varnoline, les moins chères) auront un effet bénéfique sur votre acné si vous les prenez. Et vous pouvez aussi compléter l’effet avec un traitement anti-acnéique spécifique (avez-vous essayé le Locacid, une solution qu’on applique localement sur les boutons d’acné et qui est très efficace ?)

Pour la libido, vous avez raison, la pilule (toutes les pilules) sont susceptibles d’agir dessus (en reproduisant l’état de la grossesse), mais chez les jeunes femmes atteintes d’acné, la libido est souvent diminuée plus par les pilules "anti-acnéiques" spécifiques, car elles contiennent un anti-androgène (anti-hormone mâle), et ce sont les androgènes qui produisent la libido (eh oui, chez les femmes aussi)

Je pense qu’avec une pilule classique (comme celles que je cite plus haut), vous ne devriez pas être aussi embêtée, voire pas du tout.

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé