logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Allaitement et Contraception
- Touche pas à ma grossesse ! (Contraception : Questions/ Réponses 104)
- Absence de règles avec Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 92)
- Allaitement et pilule du lendemain (Contraception : Questions/Réponses 91)
- Migraine avec aura et contraception (Contraception : Questions/Réponses 87)
- Préservatif, MST et Contraception (Contraception : Questions / Réponses 84)
- Pourquoi utilise-t-on tant Minesse et Mélodia chez les adolescentes ? (Contraception : Questions/Réponses 79)
- La pilule est-elle dangereuse pour le foetus ? (Contraception : Questions/Réponses 71)
- Est-il dangereux de prendre la pilule quand il existe des antécédents familiaux de cancer du sein ? (Contraception : Questions / Réponses 58)
- Peut-on continuer à utiliser Jasmine après 45 ans ? (Contraception : Questions / Réponses 54)

Anneau Contraceptif
- Témoignage sur Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 105e et dernier)
- Pour ou contre la vaccination anti-HPV ? (Contraception : Questions/Réponses 96)
- Malade avec Nuvaring ? (Contraception : Questions/Réponses 88)
- Implant ou DIU : que choisir ? (Contraception : Questions/Réponses 81)
- Pourquoi le DIU Sertalia est-il toujours en vente ? (Contraception : Questions / Réponses 53)
- L’anneau vaginal : avantages et inconvénients

DIU Mirena
- Pilule, glaucome et migraine (Contraception : Questions/Réponses 99)
- Fibrome et saignements (Contraception : Questions/Réponses 98)
- Qui pose les implants ? (Contraception : Questions/Réponses 97)
- Fertilité et maladie de Crohn (Contraception : Questions/Réponses 95)
- HPV et désir de grossesse (Contraception : Questions/Réponses 94)
- A quelle vitesse les spermatozoïdes grimpent-ils ? (Contraception : Questions/Réponses 93)
- Le Norlevo est-il dangereux pour une grossesse en cours ? (Contraception : Questions/Réponses 80)
- Peut-on avoir des règles tout en étant enceinte ? (Contraception : Questions/Réponses 78)
- Millepertuis et Mirena (Contraception : Questions/Réponses 77)
- Comment traiter des règles abondantes d’un DIU au cuivre ? (Contraception : Questions/Réponses 72)

Interruption Volontaire de Grossesse
- Contraception et endométriose (Contraception : Questions/Réponses 86)
- Taille de DIU et taille de l’utérus (Contraception : Questions/Réponses 82)
- IVG : les humiliations que subissent les femmes
- Est-ce que toutes les femmes sont de mauvaise humeur quand elles ont leurs règles ? (Contraception : Questions/Réponses 75)
- Désir de Grossesse après IVG (Contraception : Questions/Réponses 73)
- Efficacité et sécurité de Microval face à l’acné et aux GEU (Contraception : Questions/Réponses 69)
- Après une IVG, quand faut-il commencer sa pilule ? (Contraception : Questions / Réponses 65)
- Quand arrêter la pilule prise en continu pour avoir des règles ? (Contraception : Questions / Réponses 51)

Mélodia
- Quand et comment doit-on se faire examiner les seins ? (Contraception : Questions/Réponses 64)
- Si l’un de vos parents a fait une phlébite ou une embolie pulmonaire, ne prenez pas de pilule contenant des estrogènes !!! (Contraception : Questions / Réponses 57)

Pathologies et Contraception
- Premiers rapports sexuels sans préservatifs (Contraception : Questions/Réponses 83)
- DIU et Streptocoques B (Contraception : Questions/Réponses 76)
- L’ovulation peut-elle VRAIMENT être déclenchée par un rapport sexuel ? (Contraception : Questions/Réponses 70)
- Pilule et accident vasculaire cérébral (Contraception : Questions/Réponses 68)
- Quelle pilule peut-on prendre en continu ? (Contraception : Questions/Réponses 66)
- L’androcur peut-il être utilisé comme seule contraception ? (Contraception : Questions / Réponses 61)
- Est-il possible de se retrouver enceinte en prenant la pilule ? (Contraception : Questions / Réponses 60)
- Que faire en cas d’oubli d’une pilule progestative ? (Contraception : Questions / Réponses 56)

Pilule du Lendemain
- Préservatif féminin et première fois (Contraception : Questions/Réponses 102)
- Pilule et migraine (Contraception : Questions / Réponses 62)
- La pilule du lendemain est-elle dangereuse pour l’organisme ? (Contraception : Questions / Réponses 52)

Stérilisation
- Grossesse sur DIU (Contraception : Questions/Réponses 89)

Contraception et gynécologie >


IVG et attente d’une grossesse (Contraception : Questions/Réponses 85)
Article du 24 septembre 2006

Les sujets abordés cette semaine :
- IVG et attente d’une grossesse
- DIU et allaitement
- Quelle pilule choisir ?
- Anneau vaginal de contraception (Nuvaring)
- Retard de règles après Norlevo
- Mirena et traitement de l’épilepsie
- Règles abondantes après ligature des trompes
- Arrêt de Mélodia pour migraines
- Effets secondaires du DIU hormonal


- IVG et attente d’une grossesse

Quand j’avais 19 ans, j’ai subi une IVG sans complication apparente... Aujourd’hui j’ai 22 ans et nous essayons avec mon époux d’avoir un enfant...
Je voudrais savoir si mon IVG que j’ai subie il y a 3 ans peut avoir des conséquence sur ma possible fécondité ? Est-ce que cela peut ralentir le processus de conception ? Est ce que le fait de ne pas avoir fait le rappel de la rubéole est grave (j’ai été vaccinée étant petite)...
J’espère que mon erreur faite il y a 3 ans, n’aura pas de conséquence pour cet enfant que je désire par dessus tout aujourd’hui. Je vous remercie de m’aider, je ne sais plus à qui m’adresser...
C.

Je fais des IVG depuis 25 ans. Alors je peux vous dire que non, ça n’a pas d’incidence... mais toutes les femmes qui ont subi une IVG et qui tardent un peu à être enceintes redoutent la même chose. A tort, dieu merci ! Elles se sentent coupables. La culpabilité peut bloquer l’ovulation, mais ça ne rend pas stérile, heureusement !
Non ça ne compromet pas votre fécondité. C’étaient les avortements clandestins, mutilants, infectants, qui rendaient les femmes stériles.

Vous avez 22 ans, depuis quand essayez-vous d’être enceinte ? On considère qu’il y a des soucis de fécondité quand on essaie pendant 2 ans sans grossesse. Ca ne doit pas faire 2 ans encore...
Vieil aphorisme médical : "Il y a moins de couples stériles que de couples pressés et inquiets."
La rubéole, vous êtes probablement encore immunisée, à votre âge. Passé 40 ans on pourrait s’inquiéter, mais à 22...

Mon conseil : vivez votre vie, prenez votre temps et attendez tranquillement. Les grossesses ça vient... quand ça doit venir.

Lisez ces articles :

http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=642&var_recherche=toujours+pas+enceinte
et
http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=731&var_recherche=toujours+pas+enceinte



- DIU et allaitement

Je suis enceinte de mon deuxième enfant qui devrait naître en sept 2006 et j’envisage de me faire poser un DIU par la suite. Or, je souhaite allaiter (le plus longtemps possible). Savez-vous si le DIU peut interférer avec la lactation ?? J’ai lu le livre de Marie Thirion sur l’allaitement, elle dit tout le contraire mais sur certains sites internet on peut lire que le DIU pourrait faire baisser la lactation, bref, les infos sont contradictoires et je ne trouve pas vraiment de sites sur l’allaitement qui abordent ce sujet, pouvez-vous me donner votre avis ? Avez-vous des témoignages sur ce sujet ??
J.

Je pose très souvent des DIU (au cuivre, et hormonaux) à des femmes qui viennent d’accoucher et allaitent. Il n’y a aucune interférence avec l’allaitement pour les raisons suivantes : le DIU au cuivre n’a aucune action hormonale, car il agit seulement, localement (dans l’utérus), sur les spermatozoïdes. Le DIU hormonal lui, a une action similaire au Microval, la pilule qu’on donne... aux femmes qui allaitent !

D’ailleurs, souvent, on prescrit (et je vous conseille de vous les faire prescrire AVANT d’accoucher) Microval pour 1 mois ou 2 et DIU (au cuivre ou hormonal, selon que vous aviez des règles spontanées (hors pilule) abondantes ou non avant d’être enceinte. Si elles étaient abondantes et douloureuses, choisissez le DIU hormonal, qui aura un effet thérapeutique.

Le seul inconvénient d’un DIU hormonal c’est que les femmes qui ont pris beaucoup de poids pendant leur grossesse ont souvent du mal à le perdre quand elles choisissent un DIU hormonal juste après leur accouchement. Ca peut donc aussi influer sur votre choix.

Un DIU (l’un ou l’autre) peut être posé dès la 4e semaine après l’accouchement, même si vous avez une césarienne. Pour ma part, je prescris sur la même ordonnance 3 mois de Microval et un DIU (celui que la femme choisit) qu’elle vient ensuite se faire poser quand elle veut. Elle peut ensuite arrêter le Microval. Et tout ça se fait sans interférer avec l’allaitement.



- Quelle pilule choisir ?

J’ai 26 ans, je mesure 1m76 pour 75 kilos. J’ai commencé la pilule à l’âge de 16 ans, pour diminuer les douleurs des règles et des SPM assez ravageurs. J’ai commencé par Mercilon, suivie par Méliane, Diane 35 et Jasmine. Je suis tombée enceinte 1 cycle après l’arrêt de ma pilule.

J’ai accouché d’une petite fille le 18 septembre 2005. Une grossesse épouvantable :
- appendicite (péritonite) à 11 semaines de grossesse, suivie d’une infection de la paroi abdominale > drains et poches jusqu’au 7ème mois de grossesse
- hypertension
- rétention d’eau et début d’éléphantisme, nombreux oedèmes, acné virulente sur tout le corps (visage, poitrine, dos, fesses)
- accouchement catastrophe à 8 mois, mais bébé en parfaite santé
- baby blues de 7 mois
- grossesse = +28 kilos

J’ai perdu 24 kilos, il m’en reste 4 à perdre, ce sont les plus pénibles. J’ai encore actuellement beaucoup de boutons sur le visage, limite furoncle par endroit (joues principalement) alors que j’ai une hygiène de vie irréprochable : je ne fume pas, je me lave plus qu’il ne faut, je bois min. 1.5 litres d’eau par jour, j’essaye de limiter les excès de sucre et de graisse, je fais du sport (fitness, pilates, soins thalasso, aquagym et bébé nageurs). A la suite de mon accouchement, ma gynécologue m’a prescrit la Desorelle 30 (générique de la Mercilon). La cata, j’ai doublé de volume (pas de poids, mais tension intenable des seins, des jambes, gonflement du ventre), pas d’amélioration des boutons, et hirsutisme soudain. Mais une amélioration considérable des SPM.

Elle m’a alors posé un NovaT 200... Catastrophe : je le sens en permanence, hirsutisme, SPM indescriptibles (boulimie, envie de mourir, agressivité), acné indomptable, règles de 14 jours... J’aimerais me faire retirer ce DIU assez rapidement, mais ne veux en aucun cas prendre le risque de tomber enceinte. J’aimerais ne plus avoir de boutons (ça me ruine le moral + un métier dans le recrutement ou une apparence impeccable est de mise), ne pas doubler de volume et surtout que ces SPM disparaissent. J’ai beaucoup lu sur votre site et d’autres. Je tente de me renseigner un peu partout. J’hésite entre la Diane 35 ou la Jasmine. Ma soeur et moi sommes fort semblables d’un point de vue médical ; elle est sous Diane 35 et la supporte bien + fin d’acné et d’hirsutisme.
Que me conseillez-vous ?
S.

Vous pouvez effectivement réessayer Diane 35 ou Jasmine pendant quelques mois et repasser à une pilule classique quand votre acné se sera améliorée, en choisissant de prendre ensuite une pilule en continu (sans interruption) ce qui fera disparaître vos SPM, puisque vous n’aurez plus de semaine de règles... Le plus simple alors sera de prendre une pilule moins dosée en estrogènes que Mercilon (30 µg) : plutôt Mirlette 20 ou Cycléane 20 (20 µg) ou, si vous avez encore une tension des seins, Minesse ou Mélodia (15µg), qui sont des pilules à 28 comprimés dont 4 placebos (blancs). Si vous optez pour l’une de ces deux là, prenez la en continu sans prendre les placebos.



- Anneau vaginal de contraception (Nuvaring)

Je viens d’acheter un anneau de contraception (diffusion vaginale) pour la première fois, je ne l’ai pas encore utilisé et je viens de me rendre compte qu’il me restait 3 mois de pilule (vieille ordonnance retrouvée)
Puis-je finir ma pilule et n’utiliser l’anneau (déjà acheté) que dans 3 mois ? Cela ne risque-t-il pas d’en affaiblir l’efficacité s’il est conservé 3 mois avant d’être utilisé ?
M.

A priori, si vous le gardez dans un endroit sombre, et à l’abri de la chaleur (donc, pas sur la plage arrière de votre voiture...) il n’a pas de raison de bouger. Les hormones contenues dans l’anneau ne sont libérées qu’au contact de la muqueuse vaginale, et à la température intérieure du corps (37°). Et bien sûr, ils sont fabriqués longtemps avant d’être vendus. De plus, on peut en prescrire trois à la fois (un par mois). Le troisième reste donc au moins 2 mois sur une étagère avant d’être utilisé... Bref : raisonnablement, il n’y a pas de problème. Vérifiez tout de même la notice pour voir si le labo dit quelque chose de la conservation de l’anneau.

Je me pose une autre question à propos de cet anneau... J’ai une question qui me tracasse beaucoup quant au relais pilule-Nuvaring. Je compte utiliser l’anneau la semaine prochaine pour la première fois. La notice dit de l’utiliser comme une pilule, mais dit en même temps de l’insérer un jour précis, ainsi que de le retirer ce même jour 3 semaines plus tard... mais pour la première fois je fais quoi ?
Lorsque j’arrête ma pilule (
Diane) un jeudi, je la reprends le vendredi de la semaine suivante, il y a un jour de décalage, enfin comme tout le monde quoi !

J’ai arrêté normalement ma pilule ce jeudi, alors dois-je insérer l’anneau la semaine prochaine (après la semaine d’arrêt pendant laquelle les règles surviennent), un jeudi, ou un vendredi, comme la pilule ? Je lis tout et son contraire sur la notice et sur le web, des réponses précises m’aideraient beaucoup !!

J’ai également lu que Diane n’était pas une pilule estroprogestative et qu’il ne faut pas faire 7 jours d’arrêt après la prise du dernier comprimé pour le relais, qu’il fallait enchaîner de la pilule à l’anneau sans arrêt pour la première fois... est ce vrai ?
M.

Vous pourriez placer votre anneau le jour de début théorique de votre prochaine plaquette (donc, vendredi de la semaine prochaine) Mais le principe de prudence du relais entre deux contraceptions dit que plus le délai entre deux méthodes est court, mieux c’est.

Le plus sûr, à mon avis, est effectivement de placer l’anneau dès maintenant. Il est probable que vous n’aurez pas (ou peu) de règles au cours de la semaine qui suivra (c’est comme si vous enchaîniez deux plaquettes l’une après l’autre). Si jamais vous aviez quand même quelques saignements, ça ne vous empêche pas de garder l’anneau. Si vous préférez l’enlever, remettez-le au plus tard vendredi prochain, comme si vous repreniez la pilule.



- Retard de règles après Norlevo

Le 1er Juillet, après un rapport avec mon ami durant lequel le préservatif s’est déchiré, j’ai pris la pilule du lendemain Norlevo dans l’heure suivante car je ne prend pas la pilule. Suite à cela, j’ai eu quelques saignements 3/4 jours après cette prise, et ce pendant 3 jours. Je me suis donc rassurée en pensant que la pilule avait donc bien fait effet.

Or, mes règles précédentes datent du 12 Juin et je précise qu’elles ne sont pas toujours régulières, ayant déjà eu antérieurement des retards pouvant atteindre 10 jours. Nous sommes aujourd’hui pratiquement le 31 Juillet et je ne les ai toujours pas ! Soit 19 jours de retard !
J’ai également effectué 2 tests urinaires de grossesse : l’un à j+6 et l’autre à j+13 et ils se sont tous deux révélés négatifs.

J’ai pensé que les résultats avaient pu être faussés par le fait que je les ai fait en pleine journée au lieu du matin comme il est préconisé et que j’avais beaucoup bu avant pour le premier. De plus pour le deuxième, il s’agissait d’un test électronique et il m’a affiché le résultat presque instantanément au lieu de 4 minutes comme il est indiqué dans la notice. Ce nouveau type de test est il fiable ? Les résultats auraient-ils pu être faussés par les circonstances ? Sinon, la prise de Norlevo dans certains cas, peut elle à ce point perturber le cycle ? (il est indiqué 5 jours maxi dans la notice ).

Un tel retard peut-il être du à d’autres facteurs ? (J’ai été anorexique et j’ai eu une aménorrhée de 2 ans, mes règles étant réapparues il y a 3 ans. De plus j’ai perdu 3 kilos depuis la prise de Norlevo et je suis très stressée en ce moment à cause de ce problème ainsi que de mon contexte professionnel.)
Enfin, est il possible que je sois enceinte malgré ces précautions ?
P.

Tout peut perturber le cycle, Mais :
1° vous avez utilisé du Norlevo en temps et en heure (plus vite que ça, c’est difficile !)
2° Votre test est négatif après 13 jours de retard.
Jusqu’à preuve du contraire (et sauf autre rapport non protégé), vous n’êtes pas enceinte. L’inquiétude, le stress et Norlevo peuvent parfaitement avoir bloqué votre ovulation pendant un cycle... et provoqué un retard long.
Si vous ne faites pas confiance au test électronique, refaites un test urinaire simple. S’il est négatif une nouvelle fois (comme c’est probable), dormez tranquille. (Mais envisagez une contraception plus détendue, comme un DIU au cuivre si vous ne voulez pas prendre d’hormones...)



- Mirena et traitement de l’épilepsie

A l’heure actuelle j’ai 20 ans et sans enfants, mais je suis suivie depuis l’âge de 8 mois par un neurologue pour une épilepsie, j’ai un traitement pour celle ci (Tegretol et Sabril) .
Il y a deux ans j’ai commencé à prendre la pilule (celle-ci m’était prescrite pour mon acné, aujourd’hui je la prend comme contraceptif) mais comme vous devez le savoir les médicaments contre l’épilepsie désactivent les hormones de la pilule, donc celle-ci n’est pas un réel contraceptif.

Ce qui veut dire que le seul réel contraceptif efficace que j’utilise est le préservatif. Depuis quelques jours je navigue dans votre site ce qui m’a permis de m’informer sur les différents stérilets existants. D’après vos articles vous dites qu’il y a deux formes de stérilets (au cuivre et hormonal)

Sachant que mes médicaments réduisent l’efficacité de ma pilule, j’aurais voulu savoir si le DIU hormonal serait efficace, si les hormones que celui-ci secrète ne serais pas annulées avec les médicaments que je prends.
D’après vous quel est le stérilet qui serait le plus approprié avec mon traitement ?
L.

Le DIU au cuivre (UT 380 short) est sans aucun doute une contraception à envisager, car elle ne sera en rien inactivée par votre traitement antiépileptique. Le Mirena est également possible (il semble qu’il soit efficace aussi en cas de traitement anti-épileptique, d’après les Britanniques, car son effet est local : les antiépileptiques inactivent les hormones de la pilule qui passent dans le sang en activant leur destruction par le foie, or l’hormone du Mirena est active sur l’utérus AVANT de passer dans le sang et d’être filtrée par le foie) mais il peut être plus difficile à poser à une jeune femme de 20 ans et dans la mesure où il peut parfois provoquer des effets secondaires gênants (en particulier : accentuation de l’acné), il me semble que ça devrait plutôt être un second choix en ce qui vous concerne.



- Règles abondantes après ligature des trompes

J’ai 39 ans. J’ai eu une ligature des trompes il y a 1 ans 1/2 lors d’un accouchement. Depuis, j’ai des règles très abondantes et longues. De J2 à J4, je suis obligé de supporter tampon night + serviette à changer toute les heures. Je ne dors pas la nuit (forcément, c’est l’angoisse, souvent justifiée). En plus, ça dure 10 jours à peu près. Alors, j’évite de sortir pour ne pas avoir de soucis, et le cycle est raccourci.... C’est vraiment handicapant. Est ce que ça arrive, et est ce que ça dure ?
C.

Ca arrive, mais ça n’a rien à voir avec votre ligature de trompes, probablement. Les règles peuvent se modifier après une grossesse, ou tout simplement redevenir longues quand on ne prend plus la pilule, qui a tendance à les raccourcir. Cela peut-être aussi dû à ce qu’on appelle une hyperplasie (un développement trop abondant) de l’endomètre (intérieur de l’utérus), dont la fréquence augmente avec l’âge. Vous devriez consulter et vous faire prescrire un traitement (en général, 10 jours de progestatifs par mois pendant quelques mois suffisent à arranger les choses).



- Arrêt de Mélodia pour migraines

Je prends la pilule Mélodia depuis 4ans et j’ai 46 ans, seulement depuis quelques mois, dès que je reprends la plaquette, j’ai d’affreuses migraines nauséeuses pendant 2 jours, j’ai envie d’arrêter la pilule mais en milieu de plaquette, quels seront les effets secondaires ? Et puis surtout, j’ai l’impression que la pilule me donne la rétention d’eau.
G.

Si vous faites des migraines à la reprise de la pilule, je vous conseille vivement de l’arrêter au plus tôt (les migraines provoquées par la pilule peuvent être très graves) et de demander à votre médecin de vous prescrire une pilule sans estrogène, qui ne vous donnera ni migraine, ni rétention d’eau. Vous pouvez arrêter votre pilule n’importe quand, mais si vous restez plus de 7 jours sans contraception, après l’arrêt utilisez des préservatifs jusqu’à ce qu’on vous ait represcrit une pilule progestative, qui sera efficace au bout de deux ou trois jours d’utilisation.



- Effets secondaires du DIU hormonal

J’ai accouché de mon premier enfant au mois de Juin 2006, et j’ai rendez-vous dans quelques jours pour me faire poser un stérilet. Mon gynécologue me propose la pose d’un stérilet hormonal Mirena mais les avis négatifs que j’ai lu sur divers forums de discussion quant à ses effets secondaires m’inquiètent : acné, gonflement/prise de poids, baisse de libido... car par le passé j’ai souvent été sujette aux effets secondaires des traitement hormonaux : Avant d’être enceinte, je prenais Diane 35 depuis 15 ans (j’ai 32 ans), comme moyen contraceptif mais aussi pour traiter mon acné. En l’arrêtant je me suis rendue compte que ma libido s’améliorait nettement et j’ai perdu du poids sans aucun effort ! Ensuite, comme mes règles ne revenaient pas après l’arrêt de Diane, j’ai pris un traitement hormonal (Duphaston) qui a provoqué de grosses poussées d’acné.

De ce fait, j’hésite maintenant à réutiliser un contraceptif hormonal et penche plutôt pour le stérilet cuivre. Qu’en pensez vous ? Est ce qu’il existe des "profils" de femme, qui sont plus susceptibles de développer les effets secondaires du stérilet hormonal ?
E.

Si vous avez fait de l’acné avec le Duphaston, vous risquez d’en faire avec le Mirena : son hormone diffuse (un peu, tout de même) dans l’organisme.... Je pense qu’il est parfaitement légitime de vous faire poser un DIU au cuivre, avec lequel vous aurez votre cycle naturel, et qui n’apportera pas d’hormones.

Une recommandation : refusez absolument qu’on vous pose un DIU Nova T200 : c’est le moins efficace actuellement en vente en France, mais le plus posé. Les deux DIU de référence sont le TT 380 et le UT 380. Si votre gynéco a l’habitude de poser les Nova T, demandez lui de vous prescrire le UT 380 ou le NT 380, qui ont exactement la même forme et la même technique de pose, mais dont la surface de cuivre est deux fois plus grande (or, c’est cela qui est contraceptif !!!)

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé