logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Contraception
- Dix idées reçues sur la contraception
- Tout ce qu’il faut savoir (ou presque) sur l’implant contraceptif
- Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")
- J’ai arrêté ma contraception il y a quelques semaines et je ne suis toujours pas enceinte. Que se passe-t-il ?
- La légende du DIU et des anti-inflammatoires
- Je n’ai pas (encore) d’enfant. Puis-je utiliser un DIU ("stérilet") ?
- Diane 35 et ses génériques : le principal risque, c’est la grossesse non désirée...
- Comment s’y retrouver, parmi toutes ces pilules ?
- La pilule : Comment la prendre ? Que faire quand on l’oublie ? (version mise à jour)
- Pilule "Jasmine" : à ne pas utiliser n’importe comment !

Contraception et gynécologie > DIU ("stérilet") >


Tous les DIU ("stérilets") n’ont pas la même efficacité !
ne vous faites plus poser de Nova-T 200 !!!!!
Article du 17 janvier 2005

Illustration : Les différents types de DIU au cuivre disponibles en France


À l’heure actuelle, les DIU (dispositif intra-utérin, ou " stérilet ") au cuivre constituent probablement la méthode contraceptive la plus proche de la méthode idéale : leur efficacité est supérieure à celle de la pilule et ne diminue pas avec le temps ; leur confort est quasi absolu (on a toujours son DIU sur soi et il se fait oublier) ; les DIU au cuivre n’ont pas d’effet sur l’équilibre hormonal de l’organisme ou sur le cycle ; ils n’interfèrent avec aucun médicament ; ils peuvent être insérés et retirés facilement et rapidement à n’importe quel moment ; on peut en poser à la majorité des femmes entre 18 et 45 ans.

Les DIU au cuivre, modèles de référence

Il s’en faut cependant de beaucoup que tous les DIU au cuivre aient la même efficacité. L’effet contraceptif réside en effet dans la surface de cuivre qui entoure le corps vertical du DIU (voir schéma du DIU) et, éventuellement, ses bras horizontaux. Il a été démontré que l’efficacité est maximale pour une surface de cuivre supérieure à 350 mm². Or, parmi les DIU actuellement disponibles en France, un modèle, malheureusement très prescrit, le Nova-T 200, ne contient que 200 mm² de cuivre. Un certain nombre d’études (de l’OMS, en particulier) semblent indiquer que l’efficacité du Nova-T 200 diminue au bout de quelques années  : alors que le pourcentage de grossesses sur DIU au cuivre est habituellement inférieur à 1% (1 grossesse pour 100 utilisatrices par année d’utilisation), ce pourcentage passe à 6% au bout de 3 à 5 ans avec un Nova-T 200 !!!

D’ailleurs, le laboratoire qui fabrique le Nova T, conscient du problème, a conçu un Nova T 380 (qui a la même forme et contient donc deux fois plus de cuivre). Ce modèle est, semble-t-il, désormais commercialisé en France par Schering. Le laboratoire CCD commercialise un DIU identique sous le nom de UT 380 !!! Et un autre, quasi identique aussi, sous le nom de NT 380. Ce qui est grave, c’est que le Nova T 200 semble encore en circulation en France, et qu’aucune information n’est faite auprès des médecins ou des patientes pour leur expliquer ce qu’il en est. Ce sorte que beaucoup de médecins continuent, en toute bonne foi, à poser des Nova T 200 sans savoir qu’ils peuvent utiliser un DIU de forme et de pose identique... Mais plus fiable (et moins cher, aussi, par la même occasion) !!!

(Source : John Guillebaud, Contraception : your questions answered, 4rd edition, Churchill Livingstone, 2004)

Voir aussi cette page du Margaret Pike Center, un centre de contraception pilote en Grande Bretagne, où l’on peut lire en toutes lettres :

At MPC we only now stock the T-Safe Cu 380A (which is the ‘gold standard’, the first choice device unless an alternative is specifically indicated), the Nova-T380 and GyneFix among copper IUDs - and the Mirena IUS. The Multiloads and the Flexi-T 300 are without any established advantages. Schering have removed the ineffective Nova-T 200 from the market.

Traduction : « Au Margaret Pike Centre, nous n’avons actuellement en stock que le T-Save Cu380 A [en France : TT 380] - qui est le « nec plus ultra », et le DIU à utiliser en premier lieu sauf si un autre modèle est indiqué pour une raison spéficique - ainsi que le Nova T 380 [en France : UT 380] et le Gynefix [non commercialisé en France, et c’est dommage], et le Mirena° (DIU aux progestatifs). Le Multiload (MLCu ou Gynelle en France) et le Flexi T 300 (Sertalia, en France) n’ont pas d’avantage établi. Schering a retiré du marché [1] le Nova T 200, inefficace.  »

Aujourd’hui, si vous voulez avoir recours à un DIU et le garder longtemps, il vaut mieux demander à votre médecin de vous poser un modèle contenant plus de 350 mm² de cuivre. Plusieurs sont disponibles en France :

- TT 380 (équivalent du Gyne T 380, DIU de référence dans le monde)
- UT 380 (équivalent du Nova T 380, et qui a la particularité de se faire en taille "short", pour les femmes sans enfants dont l’utérus est plus petit).
- NT 380 (existe aussi en taille "short")

Ces DIU peuvent être gardés en place au moins 5 ans (plus de 10 pour le TT 380 !) sans diminution d’efficacité.

Le Nova T 200 ne devrait plus être utilisé !!!

Lire aussi l’article suivant publié sur un site gynécologique français et signé par un professeur de gynécologie obstétrique français... afin de vérifier que je ne suis pas le seul à dire tout ça.


Le DIU hormonal Mirena : un autre DIU TRES fiable !!!

Une autre option possible est le recours au DIU hormonal, " Mirena ". Celui-ci ne contient pas de cuivre, mais une hormone, le lévonorgestrel, similaire à celle qu’on trouve dans les pilules contraceptives. Son efficacité est au moins aussi grande que celle des DIU au cuivre (0,5% soit moins d’un grossesse pour 100 utilisatrices par année d’utilisation), et donc très supérieure à celle d’une pilule, qu’on peut oublier. L’un des avantages du Mirena est que chez les femmes ayant un syndrome prémenstruel (douleurs importantes au moment des règles) et des règles abondantes, il est thérapeutique : il fait disparaître les douleurs et diminue beaucoup le volume et la durée des règles. Seul inconvénient : son diamètre (il est un peu plus gros que les autres) ne permet pas toujours de le poser aux femmes qui n’ont pas encore eu d’enfant (mais il n’est pas interdit d’essayer si l’utilisatrice le désir), alors que la pose d’un DIU au cuivre UT380 short est pratiquement toujours possible sans difficulté ni désagrément.

Ci-dessus : le DIU Mirena. Sa branche verticale est un réservoir contenant un progestatif, hormone contraceptive présente dans toutes les pilules et autres méthodes hormonales (implant, injectables).

En bref : le DIU est une méthode contraceptive extrêmement confortable et efficace. Mais tous les DIU ne sont pas superposables.

Pour en savoir plus :
Contraceptions mode d’emploi, 2e édition, Au diable Vauvert, 2003.


[1britannique, mais pas français !!!!

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé