logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

DIU : Généralités
- Migraine avec aura et contraception (Contraception : Questions/Réponses 87)
- Contraception et endométriose (Contraception : Questions/Réponses 86)
- Taille de DIU et taille de l’utérus (Contraception : Questions/Réponses 82)
- Que faire quand on est un homme et porteur du HPV ? (Contraception : Questions / Réponses 74)
- Désir de Grossesse après IVG (Contraception : Questions/Réponses 73)
- Pourquoi le DIU Sertalia est-il toujours en vente ? (Contraception : Questions / Réponses 53)
- La pilule du lendemain est-elle dangereuse pour l’organisme ? (Contraception : Questions / Réponses 52)

Implant Contraceptif
- Témoignage sur Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 105e et dernier)
- Touche pas à ma grossesse ! (Contraception : Questions/ Réponses 104)
- DIU et épilepsie (Contraception : Questions/Réponses 103)
- Un bébé à 44 ans ? (Contraception : Questions/Réponses 101)
- Peut-on abîmer son implant ? (Contraception : Questions/Réponses 100)
- Fibrome et saignements (Contraception : Questions/Réponses 98)
- Qui pose les implants ? (Contraception : Questions/Réponses 97)
- Pour ou contre la vaccination anti-HPV ? (Contraception : Questions/Réponses 96)
- Fertilité et maladie de Crohn (Contraception : Questions/Réponses 95)
- Allaitement et pilule du lendemain (Contraception : Questions/Réponses 91)

Pathologies et Contraception
- HPV et désir de grossesse (Contraception : Questions/Réponses 94)
- Absence de règles avec Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 92)
- IVG et attente d’une grossesse (Contraception : Questions/Réponses 85)
- Premiers rapports sexuels sans préservatifs (Contraception : Questions/Réponses 83)
- Implant ou DIU : que choisir ? (Contraception : Questions/Réponses 81)
- Le Norlevo est-il dangereux pour une grossesse en cours ? (Contraception : Questions/Réponses 80)
- Millepertuis et Mirena (Contraception : Questions/Réponses 77)
- Est-ce que toutes les femmes sont de mauvaise humeur quand elles ont leurs règles ? (Contraception : Questions/Réponses 75)
- L’ovulation peut-elle VRAIMENT être déclenchée par un rapport sexuel ? (Contraception : Questions/Réponses 70)
- Pilule et accident vasculaire cérébral (Contraception : Questions/Réponses 68)

Pilule en Continu
- A quelle vitesse les spermatozoïdes grimpent-ils ? (Contraception : Questions/Réponses 93)
- Malade avec Nuvaring ? (Contraception : Questions/Réponses 88)
- Pourquoi utilise-t-on tant Minesse et Mélodia chez les adolescentes ? (Contraception : Questions/Réponses 79)
- Pilule en continu et pertes blanches (Contraception : Questions/Réponses 67)
- Quelle pilule peut-on prendre en continu ? (Contraception : Questions/Réponses 66)
- La pilule a-t-elle des effets sur le psychisme ? (Contraception : Questions / Réponses 63)
- Si l’un de vos parents a fait une phlébite ou une embolie pulmonaire, ne prenez pas de pilule contenant des estrogènes !!! (Contraception : Questions / Réponses 57)
- Quand arrêter la pilule prise en continu pour avoir des règles ? (Contraception : Questions / Réponses 51)

Contraception et gynécologie >


DIU et Streptocoques B (Contraception : Questions/Réponses 76)
Article du 6 juin 2006

Les sujets abordés cette semaine :
- DIU et Streptocoques B
- Pilule oubliée et enchaînement de plaquettes
- Implant en Ecosse
- Que faire quand on a un écoulement des seins à 33 ans ?
- Délai entre l’arrêt de la pilule et la pose d’un DIU
- Adénofibrome du sein et enchaînement de plaquettes de pilule


- DIU et Streptocoques B

Je me suis fais poser un UT380 short le 06/07/05. Tout va à merveille à une exception près : depuis décembre, j’avais un point de coté permanent accompagné de saignements hors règles , qui récidivait à chaque cycle, et de façon de + en + importante.
Suite à différentes analyses pour vérifier l’absence de MST, on me découvre de nombreuses colonies de Streptocoques B (prélèvements vaginaux).
- Mon gynéco me prescrit donc du
Clamoxyl pendant 6 jours + des ovules pendant 12 jours.
J’ai refait un nouveau prélèvement récemment, 15 jours après la fin des traitements.
Et la "présence de Strepto B" est toujours là !
Par contre, je n’ai plus aucun symptômes, plus du tout de point de coté ni de sensibilité au toucher à ce niveau là et plus aucun saignement hors règles !

Je vais reprendre contact avec mon gynéco pour savoir ce qu’il en pense, ce qu’il y a à faire ... Lors de notre dernière entrevue, il m’avait précisé l’éventualité de devoir enlever le diu si cette infection devenait récidivante car la présence du diu, et des fils, pourraient en être la cause (vu que je n’ai jamais eu ça avant)

Evidemment, il est hors de question pour moi de repasser aux hormones, mais si c’est nécessaire, ma foi ... :-(
Mais je ne connais pas les "risques" liés à la présence de ce streptoB, la "cohabitation" avec le diu ... je ne trouve aucun élément !
Ainsi, que me conseilleriez-vous, que feriez vous si vous m’aviez comme patiente, que dois-je penser de tout cela !?
S.

Il est possible que les symptômes aient été dus à un Strepto B présent dans l’utérus. C’est possible, mais pas certain. Aviez-vous mal pendant les rapports sexuels ? Aviez vous de la fièvre ? Si la réponse est non aux deux questions, il est peu probable que les symptômes aient correspondu à une infection de l’utérus. Surtout depuis décembre !!!! (Vous auriez fait des complications, en trois mois !) Et 6 jours de traitement ça ne suffit pas à traiter une endométrite (infection utérine). Donc, je suis un peu sceptique sur l’origine utérine de vos douleurs.

Il est possible que le traitement ait eu un effet... sur un autre organe que sur l’utérus (une infection urinaire récidivante, ça peut donner des saignements vaginaux en augmentant les contractions de l’utérus - avez vous fait des cystites par le passé ?)
De plus, un strepto B peut être présent de manière naturelle dans le vagin. Donc le fait qu’on en trouve toujours n’a rien d’étonnant. Ce qui compte c’est que vos symptômes aient disparu.
A mon humble avis, ne répétez pas les prélèvements, ça ne sert à rien. On ne soigne pas des bactéries, mais une femme avec des symptômes.

Si vos symptômes reprennent, (et seulement s’ils reprennent et que l’examen incite à penser que ça vient de l’utérus) il peut être justifié de retirer le DIU et de le "mettre en culture" (pour savoir s’il est porteur d’un microbe). Mais seulement si ça récidive. Sinon, considérez vous comme guérie, avec ou sans streptocoque B.



- Pilule oubliée et enchaînement de plaquettes

J’ai pris ma 15ème pilule (Minidril), mais je ne suis pas sûre de son efficacité car j’ai vomi quelques heures plus tard. Je ne sais pas exactement combien, c’était dans la nuit. Je n’ai pas pris de pilule supplémentaire.

Ma question est la suivante : il me reste 6 pilules sur la plaquette. On dit qu’il faut 7 jours pour bloquer l’ovulation. Est-ce que, au lieu d’enchaîner directement sur la plaquette suivante, je peux rajouter un 22eme comprimé (du coup j’aurai bien 7 comprimés après l’oubli), faire ma pause, et rattaquer le même jour qu’avant, soit cette fois ci 6 jours de pause uniquement ?
Serais-je protégée dans ce cas ?

Sinon, si je n’enchaîne pas avec une autre plaquette, et que je laisse 7 jours, faut-il se protéger jusqu’au début de la plaquette ou attendre encore sept jours supplémentaires ?
Peut-on enchaîner les plaquettes tous les mois ? Est-ce dangereux de ne pas faire de pause ? Certains disent qu’il ne faut pas le faire trop souvent, je l’ai déjà fait en janvier, depuis j’ai eu 3 fois des pauses. Est-ce suffisant pour refaire un enchaînement ?
F.

En fait, la démarche est simple : seuls les oublis de la 1ère semaine (7 premiers comprimés) sont problématiques. Quand on oublie un comprimé du 8é au 15e, il n’y a rien à faire. Du 16e au 21e : on enchaîne la plaquette suivante, (ou on la reprend après un arrêt court : 4 ou 5 jours au lieu de 8). Et voilà.
Il n’y a AUCUN danger à enchaîner les plaquettes de pilule et à la prendre en continu, 365 jours par an. Une femme qui porte un implant ou un DIU hormonal ou qui prend un progestatif seul (ou injectable) a une contraception permanente, elle ne l’arrête pas, elle ne fait pas de pause en enlevant son implant 1 semaine par mois !!!

La contraception par pilule "classique" peut aussi être permanente. Ceux qui affirment le contraire n’ont pas une démarche scientifique (et manquent de jugeotte...)

Donc, simplifiez vous la vie : prenez la pilule en continu et vous n’aurez plus de souci en cas d’oubli.

Lisez ceci : http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=69



- Implant en Ecosse

Je viens de lire votre article avec un vif intérêt. En fait je pense qu’il intéresserait surtout ma fille qui a 22 ans et prend la pilule depuis environ1an et demi. Comme elle est assez étourdie et surtout comme beaucoup de jeunes elle n’a pas forcement d’horaires, il lui arrive de temps en temps d’oublier de prendre sa pilule avec tous les risques que cela comporte. Or son gynécologue ne semble pas lui avoir jamais parlé d’implant, ce qui est peut-être un peu dommage. Y a-t-il des risques particuliers liés aux implants ? Elle vit actuellement en Ecosse, savez-vous si cette méthode est existante là-bas ?
S.

L’implant et le DIU ont peu d’effets secondaires, et aucun qui soit grave pour la santé, contrairement aux pilules estro-progestatives. Je suis sûr qu’on connaît l’implant en Ecosse, ainsi que les DIU, et elle devrait aller consulter sans crainte. Les Britanniques sont les médecins plus avancés du monde en matière de contraception.



- Que faire quand on a un écoulement des seins à 33 ans ?

J’ai eu un écoulement du sein droit il y a deux jours et depuis plus rien.
J’ai vu mon gynéco le même jour, il m’a palpée et n’a rien trouvé de grave, il faut juste voir si cela persiste.
Mais je suis toujours très inquiète, je ne suis pas rassurée car il ne m’a pas fait une mammographie comme je le pensais.

J’ai 33 ans et je n’allaite pas en ce moment. Je désire une grossesse depuis 3 mois mais toujours rien, sachez aussi que le mois dernier (mars) j’ai fait un retard de 25 jours et qu’après mes règles sont venues naturellement. Cette fois-ci je les ai eues en avance, mais avec des douleurs au sein droit et un écoulement qui ressemble au lait maternel.

Ma question est de savoir pourquoi ces douleurs et cet écoulement subits, qu’est-ce qui en est la cause d’après vous ?
Pensez-vous qu’il s’agisse d’une grossesse nerveuse ?
Dois-je faire une mammographie pour me rassurer, donc changer de médecin ?
M.

Raisonnablement, à 33 ans, je trouverais excessif de vous faire une mammographie au premier écoulement du sein.

Le sein est un organe vivant, sensible aux variations hormonales. L’écoulement d’un sein (ou des deux) est un phénomène fréquent, même chez une femme jeune et sans danger particulier. S’il était sanglant ou coloré, il serait inquiétant. Mais s’il ressemble à du lait, c’est parce que la stimulation hormonale de votre cycle retardé a provoqué son apparition. Ce n’est pas du tout inquiétant en soi.

Si j’étais votre médecin, je vous dirais de patienter... et de ne pas vous appuyer sur les seins pour vérifier qu’il y a un écoulement, car c’est comme ça qu’on entretient les écoulements !



- Délai entre l’arrêt de la pilule et la pose d’un DIU

J’ai 25 ans j’ai eu 2 enfants de 6 ans et 2,5 ans. Cette semaine j’ai eu un rendez-vous chez ma gynéco pour une pose de stérilet mais étant donnée que j’ai des pertes de sang de 1-2jours en milieu de plaquette de pilule elle a préférée me dire de stopper ma pilule pendant 1 a 2 mois et d’ensuite poser le stérilet.
Mon seul moyen de contraception sera le préservatif !!! (super)

Je me rappelle que j’avais une collègue qui ne prenait aucune contraception et qui notait tout sur un petit cahier ! Les 3 jours antérieurs et postérieurs à son ovulation elle n’avait pas de rapports sexuels et le reste du temps elle faisait comme bon lui semble !
Comment arriver a connaître le jour exact de notre ovulation et comment est-on sûr de ne pas se tromper, car une 3e grossesse il en est hors de question et je suis contre l’avortement pour moi c’est un meurtre !
Vous devez penser que je n’ai qu’à mettre le préservatif un point c’est tout mais je n’aime pas du tout ce truc ! C’est un casse l’amour, c’est moche, ça chlingue et la sensation est nulle !

Je sais je suis chiante mais je veux juste être au courant des choses ! Je sais que tous ces moyens de contraceptions, que ce soit pilule, stérilet ou autres détraquent complètement le corps de la femme !
Donc pourquoi ne pas vivre et être épanouie sans contraception ? J’aimerais connaître la recette...
J.

Quand on change de contraception, il vaut mieux éviter les arrêts entre deux. A mon avis, arrêter la pilule deux mois est un mauvais plan et je suis désolé que votre gynéco vous l’ait conseillé ! Les saignements en milieu de plaquette sont enquiquinants, mais pas dangereux et ne compromettent pas l’efficacité de votre pilule. Donc, si j’étais votre médecin je vous dirais de continuer la pilule jusqu’à ce qu’on vous pose un DIU. Ce sera plus confortable (pas de préservatifs) et moins risqué (moins de risque de grossesse qu’avec les préservatifs ou en "comptant" = ça, ça donne beaucoup de grossesses, hélas !)

Non, les méthodes de contraception ne "déglinguent" pas si elles sont adaptées. Seulement, il faut trouver la bonne méthode pour chaque femme, et c’est seulement si la femme choisit sa méthode qu’elle peut être en sécurité et bien la tolérer.



- Adénofibrome du sein et enchaînement de plaquettes de pilule

J’ai 30 ans et je prends la pilule, Cycléane 20, depuis l’age de 18 ans. J’en suis très contente, elle me convient très bien.
Depuis l’été 2005 j’ai des douleurs dans les deux seins. Ma gynéco m’a examinée en août et m’a dit que c’était des mastoses. Ca a continué, surtout d’un côté et quand j’ai revue ma gynéco en mars, elle m’a fait passer une échographie pour être sûre. On a trouvé quelque chose qui ressemble à un adénofibrome d’environ 1 cm dans le sein gauche. J’ai lu qu’il fallait faire une ponction pour être sûr que c’était bien un adénofibrome mais ma gynéco et mon généraliste, après palpation et lecture de l’échographie m’ont dit que ce n’était pas la peine. Ma gynéco m’a seulement dit que je devrais refaire une échographie dans un an, et mon généraliste me l’a prescrite pour dans 6 mois. Comme je suis d’une nature très inquiète, je la ferai dans 6 mois (ça m’angoisse pas mal). En attendant, je continue Cycléane 20. J’ai lu sur votre site internet que ça ne posait pas de problème.

Seulement j’aurais voulu enchaîner très régulièrement deux plaquettes de pilule (comme vous dites qu’on peut le faire), en ne faisant une pause que toutes les 2 plaquettes. Je le faisais déjà avant le diagnostic d’adénofibrome (sans que ma gynéco le sache car elle s’est énervée la seule fois que j’ai abordé le sujet) et mes seins devenaient très tendus et gonflés, beaucoup plus qu’au bout d’une plaquette seulement.

Pensez-vous que je peux enchaîner très régulièrement deux plaquettes de Cycléane 20 malgré mon adénofibrome et mes douleurs dans les seins, sans risque de faire grossir l’adénofibrome ou d’en développer d’autres ?
A.

C’est assez simple :
Un adénofibrome est un phénomène fréquent et bénin. Il est d’apparition spontanée, et n’a pas de relation avec la prise de pilule. Enchaîner vos plaquettes de Cycléane, ça n’a pas d’incidence sur votre adénofibrome, qui est probablement présent depuis plusieurs années (ils apparaissent souvent à l’adolescence..). Seulement, si vous avez les seins qui gonflent, c’est parce que Cycléane est très "estrogénique". Il vous faudrait une pilule plutôt "progestative" (Minidril, Adépal, Miniphase) qui pourrait vous être prescrite par votre généraliste, et qui aurait pour avantage de réduire beaucoup vos douleurs des seins (et vous pourriez enchaîner deux plaquettes, bien sûr).

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé