logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Contraception
- Dix idées reçues sur la contraception
- Tout ce qu’il faut savoir (ou presque) sur l’implant contraceptif
- Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")
- J’ai arrêté ma contraception il y a quelques semaines et je ne suis toujours pas enceinte. Que se passe-t-il ?
- La légende du DIU et des anti-inflammatoires
- Je n’ai pas (encore) d’enfant. Puis-je utiliser un DIU ("stérilet") ?
- Diane 35 et ses génériques : le principal risque, c’est la grossesse non désirée...
- Comment s’y retrouver, parmi toutes ces pilules ?
- La pilule : Comment la prendre ? Que faire quand on l’oublie ? (version mise à jour)
- Pilule "Jasmine" : à ne pas utiliser n’importe comment !

Prévention
- Pour prendre la pilule, examen gynécologique, examen des seins et prise de sang ne sont pas nécessaires...
- Plaidoyer pour une autre radiologie
- Contraception : Questions / Réponses 45
- Certains gynécologues français s’efforcent de réhabiliter les DIU
- Les règles : est-il "dangereux" de ne pas en avoir ? (Contraception : Questions/réponses 44)
- Cérazette et allaitement (Contraception : Questions / Réponses 41)
- Pilule et allaitement (Contraception : Questions / Réponses 40)
- "Ce n’est pas le DIU qui perfore, c’est le médecin !" (et certains médecins mériteraient un procès...)
- Contraception : Questions / Réponses n° 36
- "Les inventeurs de maladies" -manoeuvres et manipulations de l’industrie pharmaceutique

Contraception et gynécologie >


Contraception : questions / réponses 14
Article du 2 décembre 2004

Les sujets abordés cette semaine :

- Acné et Pilule (Cycléane 20)
- Efficacité de l’implant progestatif au-delà de trois ans (Implanon)
- DIU au Cuivre ou DIU hormonal ?
- Pilule et cholestérol
- Contraception et migraines


Pour plus d’informations sur Préservatifs, pilules, DIU, implant et contraception d’urgence, CLIQUER ICI


Lire toutes les questions réponses sur la contraception


Lire les questions réponses précédentes


Poser une question sur la contraception : martin_winckler@yahoo.fr

- Acné et Pilule (Cycléane 20)

J’ai 20 ans, en ce moment, je suis sous Cycléane 20 et je m’aperçois que l’acné revient à grand pas, j’ai l’impression de retourner 5 ans en arrière ! Il y a quelques mois j’étais sous Diane 35, une pilule miracle en ce qui me concerne pour l’acné ! Je voulais juste savoir s’il m’était possible de changer ma pilule en cours de plaquette, histoire de limiter les dégâts ! Pour la plaquette actuelle il me reste 15 jours. Qu’en pensez vous ?
A.

Vous pouvez parfaitement revenir à Diane 35 si vous la tolériez bien, ou bien demander qu’on vous prescrive Cycléane 30 (un peu plus dosée en oestrogène), qui peut être aussi efficace sur votre acné. Vous pouvez parfaitement changer de pilule en cours de plaquette, mais sans vous arrêter entre deux plaquettes. Commencez votre nouvelle pilule sans laisser passer de temps, le lendemain du dernier comprimé de la plaquette précédente. Vos règles seront décalées mais ça n’a pas d’importance.


- Efficacité de l’implant progestatif au-delà de trois ans (Implanon)

Je me trouve dans une situation un peu compliquée. Je me suis fait poser un implant (Implanon) le 10 novembre 2001 (soit plus de 3 ans). Je fais un stage aux Etats Unis depuis un an, et mon stage a été prolongé- ce qui est professionnellement une excellente nouvelle, mais m’empêche de rentrer en France et me faire retirer l’implant comme je l’avais prévu.
N’ayant pas les moyens de le faire retirer aux Etats Unis, je me trouve dans la situation où il est encore dans mon bras, bien que les 3 ans soient passés. Est-il possible de me faire prescrire la pilule bien que j’aie toujours l’implant ? Comment savoir s’il continue à libérer des hormones ?

Sinon, quel autre moyen de contraception puis-je utiliser ? (je n’ai bien sûr pas les moyens de me faire poser un stérilet, je n’ai pas d’assurance aux Etats Unis, et tout acte chirurgical coûte une fortune)
L.

Votre question, essentiellement est : "est-ce que mon implant est encore efficace, et puis-je prendre la pilule en même temps, dans le doute ?". Si vous n’aviez pas de règles pendant les 3 années de port de l’implant (ou très peu de règles), un des signes "d’épuisement" de l’implant serait le retour des règles. Evidemment, quand on dit "3 ans", ça ne veut pas dire "à un jour près".

Il est probable que votre implant va être encore efficace plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Mais cela étant, vous pouvez parfaitement prendre la pilule en même temps, de manière à ce qu’il n’y ait pas de "trou" dans votre contraception, quand l’implant sera vide. Le fait de l’enlever vite ou non n’a pas d’importance. Donc, dans le doute, pour être tranquille, demandez qu’on vous prescrive une pilule, jusqu’à ce que vous rentriez en France pour vous faire enlever l’implant, (si vous en voulez un autre, on doit enlever celui-ci et vous poser l’autre au même endroit, en une seule consultation).


- DIU au Cuivre ou DIU hormonal ?

Je vais prochainement me faire poser un stérilet pour la première fois. J’ai 36 ans et 4 enfants. Le gynéco me conseille un stérilet avec hormones, je n’en ai pas très envie, je préfère un stérilet " pur cuivre". Est-ce aussi fiable ?
S.

A 36 ans, un DIU au cuivre est aussi fiable qu’un DIU hormonal, et c’est le choix de la femme qui importe (vous ne tolèrerez pas très bien un DIU que vous ne voulez pas utiliser...). Le DIU au cuivre de référence est le TT 380 (laboratoire CCD), et c’est celui-là qu’il faut demander à votre gynéco (c’est celui qui a le plus de cuivre, or c’est le cuivre qui est contraceptif). Aux USA, la FDA (l’autorité sanitaire) a déclaré qu’on pouvait le laisser en place plus de 10 ans... Ce qui est incontestablement un confort supplémentaire.

Vous me conseillez le TT 380 ; sur la boite en ma possession, il est inscrit UT 380 du même laboratoire. Est-ce le même stérilet ?
S.

Non, le UT n’a pas la même forme, ni la même répartition de cuivre. Le TT 380 a du cuivre sur ses branche latérales (il est en forme de T), et on peut le porter 10 ans ; le UT 380 a du cuivre seulement sur sa branche verticale et ne peut pas être gardé aussi longtemps et il est un peu moins sûr. Vous devriez pouvoir le faire échanger : en principe, ils coûtent le même prix...


- Pilule et cholestérol

Ma fille de 18 ans prends depuis 1 an "Méliane"...son cholestérol est passé de 1.98 à 2.59 pendant cette période...elle n’a pas pris de poids et a gardé la même alimentation (alternance de resto U et de sandwiches !!)
Existe-t-il des pilules moins hypercholestérolémiantes qui seraient indiquées pour elle...ou alors la présence d’une hypercholestérolémie sous pilule est une indication...à l’arrêt de la pilule...que proposer alors à une jeune fille de 18 ans ??
A.

C’est une question très fréquente. En réalité, l’hypercholestérolémie induite par la pilule est un "artefact", c’est à dire une élévation artificielle du cholestérol, qui est un des produits de dégradation de la pilule. Cette hypercholestérolémie n’a pas d’effet nocif, et elle n’est pas du tout un motif d’arrêt de la pilule. D’ailleurs, personnellement, je ne dose pas le cholestérol sous prise de pilule, mais seulement le cholestérol "de base", qui peut à la rigueur avoir une incidence sur les conseils alimentaires, mais sûrement pas sur la prescription de pilule.

Ce qui menace les jeunes femmes c’est d’abord les grossesses non désirées. Le cholestérol n’est pas un facteur de risque pour les femmes jusqu’à la ménopause, sauf quand elles ont une hypercholestérolémie familiale qui donne un cholestérol spontanément très élevé (plus de 3 g !). Ce n’est pas le cas ici, vous pouvez donc la rassurer et être rassurée vous aussi.


- Contraception et migraines

J’aimerais avoir quelques informations sur le lien entre les migraines et les règles.
J’ai 28 ans et j’ai toujours le souvenir d’avoir eu des migraines dès que je commençais à avoir mes règles. Ce phénomène c’est aggravé après la naissance de mon fils il y a deux ans.

J’ai parlé de ce problème à mon gynécologue et il m’a prescrit successivement les pilules "Jasmine", "Mélodia" (que j’ai mal supporté : maux de jambes, baisse importante de la libido, spotting+maux de tête...) et maintenant "Cérazette" (initialement je prenais la pilule "Trinordiol").

Il me dit que les migraines sont dues au saignement et que la pilule "Cérazette" devrait les limiter et ainsi résoudre mes problèmes de migraines.
Toutefois, la question que je me pose est de savoir si les maux de tête sont dus directement aux saignements ou au manque d’hormones lorsque de l’arrêt de la pilule. Auquel cas, est ce qu’il ne vaudrait mieux pas avoir un contraceptif sans hormone ? Je pense en particulier au DIU en cuivre... mais mon conjoint et moi pensons faire un deuxième enfant dans un an environ....
AS.

Vous avez raison c’est la "rupture de rythme" qui provoque les migraines, et non les saignements eux-mêmes (l’arrêt de l’hormone provoque les migraines ET les saignements). La solution la plus simple, c’est de... ne pas arrêter la pilule et de la prendre en continu, deux
ou trois mois de suite, voire toute l’année, jusqu’à ce que vous décidiez d’être enceinte une nouvelle fois. Cela ne présente aucun danger. Vous pouvez le faire avec le Trinordiol, en acceptant que de temps en temps vous ayiez un "spotting" (de petits saignements intermittents, moins importants que vos règles). Mais, du coup, vous ne ferez plus de migraine.

Je ne suis pas sûr en revanche que Cérazette règle le problème : c’est l’arrêt des oestrogènes qui provoque les migraines. Or, Cérazette n’en contient pas, seulement un progestatif. Mais vous, vous fabriquez des oestrogènes de manière cyclique et vous risquez toujours de faire des migraines, avec ou sans règles.

De même, si vous avez recours à un DIU, vous aurez de nouveau des règles tous les mois (comme quand vous n’aviez pas de contraception)... et des migraines.

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé