logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Contraception
- Dix idées reçues sur la contraception
- Tout ce qu’il faut savoir (ou presque) sur l’implant contraceptif
- Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")
- J’ai arrêté ma contraception il y a quelques semaines et je ne suis toujours pas enceinte. Que se passe-t-il ?
- La légende du DIU et des anti-inflammatoires
- Je n’ai pas (encore) d’enfant. Puis-je utiliser un DIU ("stérilet") ?
- Diane 35 et ses génériques : le principal risque, c’est la grossesse non désirée...
- Comment s’y retrouver, parmi toutes ces pilules ?
- La pilule : Comment la prendre ? Que faire quand on l’oublie ? (version mise à jour)
- Pilule "Jasmine" : à ne pas utiliser n’importe comment !

Prévention
- Pour prendre la pilule, examen gynécologique, examen des seins et prise de sang ne sont pas nécessaires...
- Plaidoyer pour une autre radiologie
- Contraception : Questions / Réponses 45
- Certains gynécologues français s’efforcent de réhabiliter les DIU
- Les règles : est-il "dangereux" de ne pas en avoir ? (Contraception : Questions/réponses 44)
- Cérazette et allaitement (Contraception : Questions / Réponses 41)
- Pilule et allaitement (Contraception : Questions / Réponses 40)
- "Ce n’est pas le DIU qui perfore, c’est le médecin !" (et certains médecins mériteraient un procès...)
- Contraception : Questions / Réponses n° 36
- "Les inventeurs de maladies" -manoeuvres et manipulations de l’industrie pharmaceutique

Contraception et gynécologie >


Contraception : questions / réponses 13
Article du 21 novembre 2004

Les sujets abordés cette semaine :

- Inquiétude quant aux effets secondaires de la pilule (Jasmine)
- DIU et Sexy Toys
- Inquiétude quant à l’efficacité d’une pilule (Diane - Holgyème)
- Choix d’une méthode de contraception
- Intolérance au DIU ?


Lire toutes les questions réponses sur la contraception


Lire les questions réponses précédentes


Poser une question sur la contraception : martin_winckler@yahoo.fr

- Inquiétude quant aux effets secondaires de la pilule (Jasmine)

J’ai 23 ans et je prends la pilule (Mercilon) depuis l’âge de 15 ans. J’ai fait une "pause" contraceptif pendant 6 mois car j’étais séparée de mon petit ami, et je faisais et je fais toujours de l’anémie. Et ma libido est montée en flèche. J’aimerais reprendre la pilule car le risque de tomber enceinte m’effraie pour le moment. Je me suis rendue alors chez une gynécologue qui m’a prescrit la pilule Jasmine. Que pensez vous de cette pilule ?
Elle n’a pas bonne presse ; je sais qu’elle n’est sur le marché que depuis 2000 et j’ai entendu dire que la molécule de Drospirénone avait des effets secondaires parfois létaux touchant notamment le système cardio-vasculaire, plus fréquents qu’avec toute autre pilule. Y a-t-il un autre moyen de contraception qui n’ait pas tous ces inconvénients ?
S.

Effectivement, il ne me paraît pas sage de prendre une pilule type Jasmine, surtout si votre libido est atténuée par la pilule !!! Car la drospirénone est un anti-androgène, et ce sont les androgènes (que vous fabriquez vous-mêmes) qui sont les hormones de la libido. Je vous
suggère plutôt (si vous ne faites pas d’acné) d’utiliser une pilule type Minidril ou Adépal, qui sont connues depuis longtemps, sont remboursées, bon marché, bien tolérées, et n’ont pas cet inconvénient (le progestatif qu’elles contiennent est plutôt androgénique, alors...)
- DIU et Sexy Toys

J’ai une petite fille de 19 mois et porte depuis 2 semaines un stérilet Mirena (j’ai eu 4 pilules différentes depuis mon accouchement, libido en berne donc on essaye autre chose).A l’occasion de mon anniversaire, ma meilleure amie m’a offert des « smart balls », (des "boules de geisha") car elle a lu sur je ne sais quel site qu’un gynécologue allemand les recommandait pour la rééducation périnéale.
J’avoue être dévorée par la curiosité de les essayer, mais je reste suspicieuse quand à la bonne tenue de mon stérilet lors du port des ces boules. Je vous serais on ne peut plus reconnaissante de me communiquer votre avis éclairé à ce sujet, car, encore à la quête de ma libido depuis mon accouchement, je ne souhaite pas entamer une nouvelle grossesse...
K.

Il n’y a pas de problème pour utiliser des "smart balls" avec un DIU, puisque les boules en question restent dans le vagin, tandis que le DIU, lui, se trouve dans l’utérus. Le côté "rééducation" est tout simplement lié au fait que lorsque ces boules sont dans le vagin, la femme apprend à contracter les muscles du périnée pour qu’elles... ne tombent pas.

Mais les boules ne peuvent pas agir sur le DIU pas plus que lorsqu’une femme est enceinte, les rapports sexuels qu’elle a avec son compagnon ne peuvent faire de mal au bébé. Autrement dit (pour être imagé) ce qui se passe au rez-de-chaussée n’a pas de raison de faire tomber les meubles
du premier étage, surtout si vous n’avez aucun symptôme avec le Mirena (et en particulier aucune contraction douloureuse). Evidemment, j’imagine que vous n’utiliserez pas non plus les "smart balls" en période de règles - si vous en avez, ce qui peut arriver pendant les premières semaines d’utilisation du Mirena. En dehors de ça je ne vois pas pourquoi vous n’essayeriez pas.
- Inquiétude quant à l’efficacité d’une pilule (Diane - Holgyème)

Je suis en train de lire votre livre "contraception : mode d’emploi" et j’ai lu votre passage concernant Diane 35... C’est justement la pilule que j’utilise (en fait c’est Holgyème mais cela revient au même). Cela va sans dire que votre avis m’a très fortement inquiétée quant aux risques que j’encourais moi ou même un futur bébé si il m’arrivait de tomber enceinte...
Je voulais savoir quel type de pilule vous pourriez me conseiller afin que je soumette ça à ma gynéco, elle a l’air très contente de ma pilule mais après avoir lu ce que vous en pensez je me refuse de la garder. J’ai déjà subi une IVG et je ne veux recommencer pour rien au monde et si un "accident" devait survenir je ne voudrais pas que la pilule mette en danger ce très hypothétique bébé.
O.

Si vous êtes inquiète à l’idée d’être enceinte avec cette pilule-là (c’est une inquiétude légitime), exigez qu’elle vous en prescrive une autre. Les risques pour l’embryon sont réels. L’acétate de cyprotérone contenu dans la pilule a des effets malformatifs (risque de féminisation d’un foetus masculin). En attendant qu’elle le fasse, un moyen simple d’augmenter l’effet contraceptif (réel mais méconnu) de Holgyème/Diane est de réduire le délai entre deux plaquettes : à 4 jours au lieu de 7 jours d’arrêt. Vous augmenterez votre sécurité contraceptive : en cas d’oubli, l’éventualité d’une ovulation et d’une grossesse est bien moindre. Note : ceci est vrai pour toutes les pilules : moins on les arrête, plus elles sont efficaces...


- Choix d’une méthode de contraception

Je viens de lire avec attention votre article sur Magic Maman et je suis heureuse de pouvoir enfin trouver des réponses aux questions que je me pose aujourd’hui sur la contraception.
J’ai 38 ans, deux enfants de 9 et 12 ans. J’ai été sous pilule depuis l’âge de 14 ans et me suis fait poser il y a deux ans un DIU hormonal (Mirena).
Je ne me suis jamais posé aucune question depuis tout ce temps, prenant bêtement le moyen de contraception que mon gynéco me recommandait. Aujourd’hui, je suis en plein questionnement par rapport à ce stérilet hormonal (avec lequel je n’ai plus aucune règle) et je ne sais pas s’il est souhaitable de le changer contre un stérilet classique.
Pouvez vous s’il vous plaît me dire si ce stérilet a les mêmes effets que la pilule sur le corps. En particulier, a t’il pour effet une baisse de libido comme vous le signalez pour la pilule ? Est il normal pour une femme de ne plus avoir de règles ? Le stérilet classique serait donc le moyen le plus naturel de contraception ?

Enfin, mon mari et moi même serions très intéressés par un moyen de contraception masculine mais mon gynéco a l’air de me dire qu’il n’y en a pas pour le moment sur le marché. Est il possible de s’en procurer ailleurs qu’en France ?
V.

En principe, le Mirena a essentiellement un effet local : il épaissit les sécrétions du col de l’utérus et les rend infranchissables aux spermatozoïdes ; il amincit l’endomètre (le tissu intérieur de l’utérus) et diminue ou réduit les règles à leur plus simple expression. Il arrive que certaines femmes aient, avec un Mirena, une baisse de la libido, une prise de poids. Mais ces deux symptômes ne sont pas nécessairement dus au Mirena : la libido fluctue avec le temps, les soucis, la vie ; et la plupart des femmes (et des hommes) prennent du poids avec les années.

Le fait, en revanche, de ne pas avoir de règles, n’a pas d’importance. Il n’est pas indispensable d’avoir des règles (ne pas en avoir permet d’ailleurs de diminuer la fréquence des anémies par manque de fer chez les femmes qui ont des règles trop abondantes). La plupart des patientes sous Mirena que je suis en consultation vont très bien, et sont parfaitement contentes de ne pas avoir de règles. Mais c’est une appréciation personnelle. Si le fait de ne pas avoir de règles est psychologiquement inconfortable pour vous, ça peut... avoir des effets sur votre libido, par exemple. Et c’est parfaitement respectable.

Alors, oui, vous pourriez être tentée d’utiliser un DIU au cuivre (le TT380, du lab. CCD, est le DIU au cuivre de référence, on peut le garder plus de 10 ans sans le changer). Vous aurez des règles, vous ne prendrez aucune hormone, et si cela permet de libérer votre esprit de toute inquiétude, cela mérite de le faire : une sexualité épanouie bénéficie toujours d’un esprit libéré.

Mais si ce que je vous dis vous rassure au point que vous tolérez mieux l’idée de n’avoir pas de règles sous Mirena, évidemment, il n’est pas nécessaire de le faire changer. J’ajouterai que vous avez le temps de réfléchir, puisque ayant une contraception vous n’êtes pas dans l’urgence, et que la pose d’un DIU au cuivre peut se faire à n’importe quel moment (mais elle doit avoir lieu IMPERATIVEMENT le jour même où on vous retire le Mirena, pendant la même consultation !!!!!) Voir ci-dessous :

http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=297

Il n’existe pas encore de contraception masculine (autre que le préservatif et la stérilisation par vasectomie) accessible en France. Certaines méthodes sont en expérimentation dans d’autres pays, mais non encore disponibles. Et elles sont complexes et lourdes à utiliser pour le moment. Tous les deux, vous serez plus tranquilles avec un DIU.


- Intolérance au DIU ?

Depuis la pose de mon stérilet (stérilet Nova T posé 3 mois après la naissance), je cumule les tendinites, les sciatiques et les douleurs "intercostales" (une douleur se termine dans l’épaule, elle reprend entre les côtes...)
Peut il s’agir d’une intolérance au stérilet ?
ML.

Je n’ai pas connaissance (et ça ne m’aurait pas échappé) qu’un DIU au cuivre puisse entraîner des troubles musculo-tendineux. En revanche, il n’est pas impossible de voir ce genre de symptômes... dans les suites d’accouchement, car l’imprégnation hormonale qui rend les tissus et les muscles très souples pendant la grossesse disparaît (surtout quand on ne prend pas la pilule) et les muscles se mettent... à faire mal.

Une remarque sur le Nova T, toutefois : si vous prévoyez une nouvelle grossesse dans les deux ou trois ans qui viennent, le choix de ce DIU convient. Si vous voulez être tranquille plus longtemps, sachez que le nombre d’échecs (grossesses) sur Nova T augmente au bout de 3 ans d’utilisation en raison de la faible surface de cuivre (220 mm² contre 380 mm² - deux fois plus - pour tous les autres DIU au cuivre) or, c’est le cuivre qui est contraceptif. Si vous n’avez pas l’intention d’être enceinte dans un avenir proche, faites le changer dans 3 ans contre un TT380 (le DIU au cuivre de référence) ou un Mirena (DIU hormonal), tous deux beaucoup plus fiables.

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé