logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche


L’éthique dans les séries télé : une émission radio hebdomadaire en ligne sur Radio Créum

Contes à rêver debout, sur ARTE Radio

Contes inédits lus par l’auteur


L’esprit d’escalier, sur Arte Radio

Chroniques de Mona Chollet


Voir aussi :

J’ai mal là - Arté radio

Santé
- Tout ce qu’il faut savoir (ou presque) sur l’implant contraceptif
- Je n’ai pas (encore) d’enfant. Puis-je utiliser un DIU ("stérilet") ?
- Qu’est-ce qu’un patient "responsable" ? Qu’est-ce qu’un soignant respectueux ?
- Humbles réflexions d’un médecin généraliste sur l’IVG
- Pour prendre la pilule, examen gynécologique, examen des seins et prise de sang ne sont pas nécessaires...
- Santé : la fin du modèle français
- Que "vaut" une IVG ?
- "La santé en questions", une collection pour tous
- Une maladie méconnue : le trouble dysphorique du lundi matin (TDLM)
- Plaidoyer pour une autre radiologie

Radio et télévision > ARTE Radio >


Je bois beaucoup de café.
Martin Winckler | Arte Radio ] J’ai mal là
Article du 12 octobre 2004

Je bois du café, le matin. Comme tout le monde, enfin... tout le monde boit du café... beaucoup de gens boivent du café. Et depuis... en fait j’ai pas commencé à boire du café tout de suite, quand j’étais gamin je buvais plutôt du chocolat, je buvais pas de thé parce que j’aimais pas trop le goût, et puis le café, je trouvais ça amer, donc je buvais pas de café. Je me suis mis à boire du café quand j’ai eu dix-sept ans, dix-huit ans, que je suis allé vivre aux Etats-Unis.

Ecouter sur le site d’Arte Radio

(A lire avec la voix de Columbo...)

Et aux Etats-Unis, on boit du café, mais du café que, en général, les français détestent parce qu’ils disent que c’est de la lavasse, alors évidemment, c’est plus proche du thé, c’est plus proche de quelque chose d’assez dilué que du café expresso qu’on boit au café ou qu’on boit en Italie, mais ça m’a acclimaté au goût du café. Et puis après, pendant mes études, j’ai bu plus de café.

Et puis un jour, j’ai rencontré ma femme, et elle, c’est une grande buveuse de café, et elle fait du très très bon café. Et notre grand bonheur, un jour, ça a été de nous acheter une machine à café, vous savez, ces machines dans lesquelles on met des capsules ou des trucs tout prêts, où il y a des couleurs différentes, des goûts différents, des dosages, des forces différentes et donc on boit beaucoup de café. Je bois beaucoup de café dans la journée, j’en bois deux capsules dans une grande tasse le matin, et puis des fois je recommence vers dix heures, et puis à nouveau après le déjeuner, et assez souvent, une ou deux fois dans l’après-midi, ce qui fait qu’il arrive que je me couche pas avant deux heures, parce que j’ai pas sommeil et je peux continuer à travailler.

Et ce matin, dans mon courrier électronique, je trouve la newsletter de l’Ecole Médicale de Harvard, en Nouvelle-Angleterre, et justement, le numéro d’aujourd’hui est consacré au café. Et le titre est plutôt rassurant, c’est : « coffee : for most, it’s safe. », c’est-à-dire : « la plupart du temps, c’est sûr, c’est sans danger ». Et ils repassent en revue le fait que le café a été accusé de tous les maux, comme un certain nombre de choses, comme le tabac (là c’est tout à fait justifié), on a souvent dit que le café était mauvais, c’est-à-dire qu’il y a des gens qui viennent vous voir en vous disant : « vous savez, moi je bois trop de café, c’est pour ça que je suis nerveux, etc, etc. »

Et en fait, ils ont passé en revue tout ce qu’on sait sur le café, pour dire, est-ce que le café, c’est vraiment dangereux ou pas ? Et en fait, il semble que le café soit plutôt non seulement pas dangereux, mais en plus ait même des effets bénéfiques. Alors, par exemple, on dit que le café entraîne une accélération du c ?ur, et c’est vrai que le café contracte un petit peu les artères et peut accélérer un petit peu le c ?ur, mais de façon relativement peu importante.

Tout ce qu’on va obtenir en buvant beaucoup de café, c’est d’avoir ce qu’on appelle des extrasystoles, c’est-à-dire que de temps en temps vous avez l’impression que votre c ?ur s’arrête puis repart, mais en fait c’est pas exactement ça. C’est-à-dire qu’il bat un peu plus vite que d’habitude et puis il y a un battement supplémentaire, et après ce battement supplémentaire, le c ?ur a besoin de recharger, ou plutôt les circuits électriques du c ?ur ont besoin de se vider avant de reprendre, et donc il y a un espace, qui est un peu plus long qu’après un battement normal, ça s’appelle une extrasystole, on a l’impression que le c ?ur s’arrête, et puis que ça reprend tout de suite après, et c’est à peu près tout ce que ça fait.

Ça fait pas monter la pression artérielle, ça donne pas d’infarctus, bien entendu, il paraît que ça fait monter un petit peu le cholestérol, mais comme de toute façon c’est pas très important, ça n’a pas une grande importance pour ça non plus.

En revanche, on s’est rendu compte que effectivement ça réveille, le café, et que si on veut se réveiller dans la journée et rester réveillé dans la journée avec du café, faut pas prendre deux grandes tasses de café le matin pour rester réveillé toute la matinée, mais plutôt prendre des petites quantités de café régulièrement, toutes les heures, toutes les heures et demie, et que ce sera plus efficace.

On a dit beaucoup de bêtises sur le café, par exemple on a dit que ça... ça, ce sont des choses qui remontent à peut-être cinquante ou soixante ans, on disait que ça empêchait les femmes d’avoir des enfants. C’est évidemment faux. On disait que ça provoquait des cancers, et en fait il semble que non seulement ça ne provoque pas de cancers, mais ça prévient certains cancers. Par exemple, les gens qui boivent beaucoup de café font moins de cancers du colon, du gros intestin, que les autres. Et il semble donc que le café ait un effet protecteur.

Les gens qui boivent beaucoup de café font moins de maladies de Parkinson que les autres, ça c’est plutôt bien aussi... Les gens qui boivent beaucoup de café, et ça c’est très très curieux, il semble qu’ils font moins de diabète de l’âge mûr, c’est-à-dire le diabète qui arrive après quarante-cinq, cinquante ans, quand on est un peu fort, que les autres. Donc, l’un dans l’autre, littéralement, c’est le cas de le dire, l’un dans l’autre, le café, c’est pas trop méchant pour la santé, c’est même plutôt bon.

Quand j’ai lu ça, évidemment, je me suis dit que j’avais beaucoup de chance, parce que ma femme et moi on adore se faire mutuellement nos cafés, on adore boire notre café ensemble, et on adore boire du café, et aucune de ces trois activités qu’on aime beaucoup n’est dangereuse pour la santé, c’est même plutôt le contraire...

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé