logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche


Le prix Goncourt 2008 à Atiq Rahimi pour "Syngué Sabour", aux éditions POL

Autopacte - site sur l’écriture autobiographique

Philippe Lejeune est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages sur l’écriture intime - journal personnel et autobiographie - et un grand observateur et praticien de l’internet. Son site, Autopacte est un lieu précieux pour ceux qui s’intéressent au sujet. Avec Catherine Bogaert, il vient de publier Un journal à soi , magnifique ouvrage consacré au journal intime.
Visitez son site, lisez ce livre, vous m’en direz des nouvelles


Voir aussi :

Littérature
- Soutenons les libraires
- Les Cahiers Marcoeur - Un roman complet inédit en 54 épisodes
- "Spectacle Permanent"
- Les médecins de ma vie
- Station debout
- Quel homme du XVIIIème siècle fut inventeur, homme d’état, diplomate, imprimeur et homme de presse, philosophe, météorologiste et humoriste ?
- Que s’est-il passé le 18 Septembre 1931 ? (Histoire de Tchang Tchong-Jen)
- Combien y a-t-il de versions des dix commandements ?
- Qui a peur de réformer l’orthographe ?
- Les Médecins et le Crime

Séries télévisées
- Les téléfictions sont plus libres, plus engagées, plus subversives que les émissions d’actualité
- Les Séries TV et le Soap Opera
- L’école de médecine
- "Boomtown" : De la vérité comme puzzle
- J’irais pas me faire soigner par Francis Huster
- La télévision française est d’une extrême vulgarité
- "Friends " : une encyclopédie exhaustive... et en français
- Violence en « prime time »
- De la formation des soignants aux séries télévisées
- Les Miroirs Obscurs - Grandes séries américaines d’aujourd’hui
- Les séries TV et le soap opera - Conférence en ligne

Lectures >

Cinéma et terreur
"La conspiration des ténèbres" (Flicker)
par Théodore Roszak
Article du 29 avril 2004

Theodore Roszak, professeur d’histoire et d’écopsychologie à l’université de Berkeley (Californie) est peu connu en France (où l’on a traduit un roman de SF signé par lui et intitulé Puces). Ses livres touchent autant à la réalité (l’écologie, l’art, les contre-cultures) qu’à la fiction : Flicker, Bugs, The Devil and David Silverman sont très réussis et les prémisses de The Memoirs of Elizabeth Frankenstein (que je n’ai pas encore lu) sont extrêmement excitantes : Roszak y donne la parole à l’épouse du savant prométhéen inventé par Mary Shelley. Bonne nouvelle pour les lecteurs qui ne lisent pas l’anglais, Flicker est désormais disponible en langue française.


Un jeune homme passionné d’image veut faire sa vie dans le cinéma. Il commence par fréquenter une salle et y découvre l’amour des femmes et des films. Et puis, au fil d’aventures improbables mais toutes profondément cinématographiques, il part à la recherche d’un film mythique la première adaptation, mystérieusement disparue, du célèbre Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad, par un cinéaste maudit, Max Castle.

Au fil d’une enquête qui l’occupera pendant une grande partie de sa vie, et qui lui permettra de rencontrer Orson Welles, le héros découvre que la pellicule peut cacher tout autre chose que ce qu’elle montre... et ouvrir sur les ténèbres tapies dans le coeur et l’esprit des hommes.

J’ai adoré Flicker quand je l’ai lu en anglais, il y a quelques années. Je suis ravi qu’il soit enfin traduit en France. La traduction publiée par le Cherche midi éditeur rencontre, depuis l’été, un grand succès mérité.

Un grand bonheur en perspective pour ceux qui aiment le cinéma, le mystère et la littérature.

Mar(c)tin

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé