logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche


Juste après dresseuse d’ours - par Jaddo

Voir aussi :

A la Une
- Pour un annuaire national des praticien.ne.s français.es pratiquant des stérilisations conformément à la loi
- Les DIU ("stérilets") provoquent-ils des GEU (grossesses extra-utérines) ? Mise au point.
- Pilule, cancer, tabac et âge des utilisatrices - quels sont les risques, exactement ?
- Femmes, genre et santé (brouillon de la conférence)
- Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")
- Refus de contraception : un témoignage de conséquences graves
- Le refus de contraception est un acte criminel !
- Une jeune femme peut choisir un DIU comme premier contraceptif !
- Ma cataracte
- La légende du DIU et des anti-inflammatoires

Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... > Le médecin patraque >

Le médecin patraque, 10
La version de ma femme
Un médecin (et sa compagne) raconte son cancer...
Article du 6 février 2011

Le médecin patraque est un médecin écrivain de grande expérience. Sa dernière expérience en date : un cancer. Il nous en parle à tous, médecins et non-médecins. MW
PS : Oui, c’est un médecin réel (et non, ce n’est pas moi) Son pseudonyme est destiné à lui permettre de prendre du champ.

Cette fois-ci, c’est sa compagne qui prend la parole.


Pour moi l’inquiétude a commencé bien avant .... Une petite altération de l’état général , petite asthénie , un teint que je trouvais mauvais...et surtout une impression de peu de désirs projetés dans le futur , pas de vision , pas d’envie .
Le scanner , une promesse : je le ferai en janvier 2010 , le 29 janvier , on pouvait difficilement le faire plus tard .(1)
Après le coup de massue , un dîner d’angoisses et de regrets ; j’ai beaucoup admiré la succession rapide des examens et des décisions et le fait d’en parler , avec moi et avec nos amis .

Il m’a paru utile et indispensable d’être à deux pour les consultations , la parole s’écoute mieux à deux , et on entend mieux, ou autrement à deux .
Et puis dans ce grand centre anticancéreux , les attentes sont parfois courtes ,plus souvent longues et un petit mot , un regard ça compte .
L’intervention , les longues heures d’attente du réveil , l’inutilité d’un bien portant au chevet , la trop grande politesse de l’un vers l’autre , les suites opératoires , l’amélioration ..et surtout le pas de métastases : un horizon en somme plus serein.
Avec la chimiothérapie , aux effets secondaires cumulatifs , les fourmillements ,le froid , les gants scotchés sur le frigidaire (2) , la poursuite d’un régime , mais qui donne envie de manger , la cuisinière bavaroise trouve à s’occuper .
Eviter la solitude en couple j’ai essayé sauf que dans la profondeur de la nuit je dors et discute moins et suis sûrement déficiente quant à l’attention que demande l’autre .
Les amis , un grand soutien , depuis la 1ère année de fac ! nos enfants ont le même age , nos petits enfants aussi ...on se parle une à deux fois par jour .
L’absence d’un autre médecin traitant , m’a semblée lourde , car les interrogations vers moi , qui ait beaucoup oublié et qui est très mal placée là en particulier pour diagnostiquer et donner un avis .
Et maintenant on commence à faire des projets ! !

La compagne du "médecin patraque "

Notes du médecin patraque :

(1) - Ma femme ne m’a jamais parlé de sa suspicion de cancer, sinon je n’aurais jamais été passer ce scanner (« tu sais bien que ça n’arrive qu’aux autres ! »), mais de la nécessité d’explorer enfin mon colon irritable que je traîne depuis cinquante ans.

(2) une des médicaments de la chimiothérapie provoque une polynévrite par démyélinisation, pas toujours réversible, et accentuée par le froid : interdiction de mettre les mains dans le frigidaire.

Lire le 11e épisode

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé